« Aux Cinq rues, Lima »: Vargas Llosa dépeint les vices de la haute société péruvienne

6 juin 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Mario Vargas Llosa, prix Nobel de littérature 2010, était de passage à Paris, la dernière semaine de mai 2017, pour parler de son nouveau livre. Thriller érotique qui se joue dans les plus hautes sphères de la société péruvienne, Aux Cinq rues, Lima, est un roman aux personnages machiavéliques et jouisseurs.

vargas-llosa
Dans un Lima ébranlé par des meurtres, des enlèvements et des assassinats, deux très bonnes amies de la haute société, Marisa et Chabela, se découvrent tardivement une attirance très agréable. Alors qu’elles prennent leurs deux maris pour des anges, l’un d’entre eux, célèbre homme d’affaires se retrouve nu et en pleine partouze en une des tabloïds. Là-dessus, le directeur du principal journal qui a révélé l’affaire est retrouvé assassiné. Sa seconde, « la Riquiqui » mène l’enquête pour retrouver le meurtrier de son patron tandis que le couples d’amis riches et hauts placés tente de gérer au mieux le scandale qui touche l’un d’entre eux…

Avec précision et une pointe d’ironie, Mario Vargas Llosa décrit une haute société immune de tout réel souci dans un Lima sombre et inquiétant. Comme souvent, prix Nobel de littérature s’en donne à coeur joie pour décrire des scènes de sexes pétillantes et agréables. Les diverses positions que prennent les corps se trouvent souvent en sous-texte d’une enquête  dont on se fiche un peu… Aux cinq rues, Lima n’est pas le plus grand roman de Vargas Llosa, mais c’est un roman assez caractéristique de l’auteur, précis dans sa perspective sur une certaine société péruvienne et agréable à lire…

Mario Vargas Llosa, Aux Cinq rues, Lima, trad. Albert Bensoussan et Daniel Lefort, Gallimard, 304 p., 22 euros. Sortie le 18 mai 2017.
visuel : couverture du livre.