Théâtre du Petit Louvre

Théâtre du Petit Louvre

24 juillet 2014 | PAR Geoffrey Nabavian

Le Petit Louvre se dresse sur l’emplacement d’une ancienne Commanderie des Templiers. Joyau de l’architecture gothique, elle fut édifiée entre 1273 et 1281 et reste le seul témoin important d’une architecture antérieure à l’arrivée des papes à Avignon. En 1307, Clément V, premier pape venu en Avignon, abolit l’ordre des Templiers sur demande de Philippe le Bel, roi de France. Les biens de l’ordre sont alors dévolus à l’ordre de Malte. Sous la Révolution française, la Commanderie sera détruite, seule, la chapelle restera le témoin de l’époque des Templiers.

 

En 1875, Anselme Mathieu, un Avignonnais, rachète le lieu pour y construire un hôtel. Il l’appellera l’hôtel du Louvre. Très proche du courant littéraire provençal appelé le Félibrige, Il y accueillera ses plus illustres représentants, Frédéric Mistral, Théodore Aubanel et Joseph Roumanille. Ceux-ci, feront de l’hôtel du Louvre leur cercle de réunion. L’hôtel du Louvre fermera ses portes en 1977.

Jean Gourdan de Fromentel acquiert le Petit Louvre en 1997 et mettra toute son énergie pour sauvegarder ce joyau dans le respect de son architecture.

Toute l’année, son écrin magnifique s’ouvre à des manifestations telles des séminaires, des  congrès, des activités culturelles et des rencontres.

L’été venu, le Petit Louvre devient lieu de spectacles et participe à la fête du théâtre qu’est le festival Off d’Avignon, aux côtés du grand Festival international créé par Jean Vilar en 1947.

Adresse: 23 rue Saint Agricol

Code postal: 84000

Ville: Avignon

Téléphone: 04 32 76 02 79

Lien: Cliquer ici

Email du Lieu: [email protected]

Théâtre de La Luna
FICEP – Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris
Geoffrey Nabavian
Parallèlement à ses études littéraires : prépa Lettres (hypokhâgne et khâgne) / Master 2 de Littératures françaises à Paris IV-Sorbonne, avec Mention Bien, Geoffrey Nabavian a suivi des formations dans la culture et l’art. Quatre ans de formation de comédien (Conservatoires, Cours Florent, stages avec Célie Pauthe, François Verret, Stanislas Nordey, Sandrine Lanno) ; stage avec Geneviève Dichamp et le Théâtre A. Dumas de Saint-Germain (rédacteur, aide programmation et relations extérieures) ; stage avec la compagnie théâtrale Ultima Chamada (Paris) : assistant mise en scène (Pour un oui ou pour un non, création 2013), chargé de communication et de production internationale.Il a rédigé deux mémoires, l'un sur la violence des spectacles à succès lors des Festivals d'Avignon 2010 à 2012, l'autre sur les adaptations anti-cinématographiques de textes littéraires français tournées par Danièle Huillet et Jean-Marie Straub.Il écrit désormais comme journaliste sur le théâtre contemporain et le cinéma, avec un goût pour faire découvrir des artistes moins connus du grand public. A ce titre, il couvre les festivals de Cannes, d'Avignon, et aussi l'Etrange Festival, les Francophonies en Limousin, l'Arras Film Festival.CONTACT : [email protected] / https://twitter.com/geoffreynabavia