Théâtre de La Luna

Théâtre de La Luna

23 juillet 2014 | PAR Geoffrey Nabavian

Pourquoi avoir choisi de baptiser ce lieu La Luna ?

– Depuis la nuit des temps, la lune est le terrain de jeux du rêveur et du romantique, elle inspire le poète, l’écrivain, le cinéaste, l’artiste. La lune est féminisée dans toutes les représentations. Même le plus cartésien devra admettre que la Lune entretient des mystères qui ne se résolvent pas au grand jour.
Certains pensent que le cycle lunaire est la conception de la transformation de l’homme. L’idée de la métamorphose de l’homme provoquée par la pleine lune nous a inspiré.
En pleine nuit, la lune irradie la terre d’une lumière particulière et fait briller les étoiles.
Dans le noir, la Luna éclaire ses salles et sous les projecteurs fait briller les artistes.

– Pedro de Luna devient pape « ou plutôt antipape » en 1394, ce fut un des derniers papes d’Avignon.

Amusez-vous à feuilleter le livre virtuel sur la première page de notre site, la première dédicace, faite à l’ouverture en 1990, commence avec celle de Jérôme Savary…
Vingt-quatre ans passés et toujours la tête dans la Luna et les pieds bien sur terre… Ici, l’histoire est toujours la même celle du théâtre parsemé de passion, de belles rencontres et d’émotions.
Bien connu des professionnels et du public, ce théâtre sélectionne des spectacles d’après leurs qualités artistiques.
Toute l’équipe du théâtre la Luna dédie ce festival aux auteurs, aux artistes et au public.

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un excellent Festival

Administrateur
Dominique TESIO

Adresse: 1 rue Séverine

Code postal: 84000

Ville: Avignon

Téléphone: 04 90 86 96 28

Lien: Cliquer ici

Email du Lieu: [email protected]

Théâtre des Doms
Théâtre du Petit Louvre
Geoffrey Nabavian
Parallèlement à ses études littéraires : prépa Lettres (hypokhâgne et khâgne) / Master 2 de Littératures françaises à Paris IV-Sorbonne, avec Mention Bien, Geoffrey Nabavian a suivi des formations dans la culture et l’art. Quatre ans de formation de comédien (Conservatoires, Cours Florent, stages avec Célie Pauthe, François Verret, Stanislas Nordey, Sandrine Lanno) ; stage avec Geneviève Dichamp et le Théâtre A. Dumas de Saint-Germain (rédacteur, aide programmation et relations extérieures) ; stage avec la compagnie théâtrale Ultima Chamada (Paris) : assistant mise en scène (Pour un oui ou pour un non, création 2013), chargé de communication et de production internationale. Il a rédigé deux mémoires, l'un sur la violence des spectacles à succès lors des Festivals d'Avignon 2010 à 2012, l'autre sur les adaptations anti-cinématographiques de textes littéraires français tournées par Danièle Huillet et Jean-Marie Straub. Il écrit désormais comme journaliste sur le théâtre contemporain et le cinéma, avec un goût pour faire découvrir des artistes moins connus du grand public. A ce titre, il couvre les festivals de Cannes, d'Avignon, et aussi l'Etrange Festival, les Francophonies en Limousin, l'Arras Film Festival. CONTACT : [email protected] / https://twitter.com/geoffreynabavia