Mode
La p’tite bête, la mode ludique qui monte, qui monte

La p’tite bête, la mode ludique qui monte, qui monte

14 novembre 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

La p’tite bête c’est une ligne de vêtements pour les bébés de 0 à 3 ans qui fuit le rose et le bleu layette pour jouer la carte de l’éveil.

« Un vêtement d’éveil, c’est l’alliance d’un vêtement et d’un jouet« . C’est là que se glisse l’idée géniale qu’a eue Shiva Shaffii Bodson : fusionner le jouet et le vêtement pour que votre bébé ait son doudou à portée de main.

Par un système de scratchs, le jouet se colle et se décolle facilement, pouvant devenir indépendant et interchangeable au gré des envies. La ligne se décline de la naissance à trois ans, pour les filles et les garçons de façon évolutive.

Les matières sont belles et la ligne est tendance. Un sweat bébé « Bateau sur l’eau » dont les navires se décrochent, devenant support à comptines ou à histoires. Une blouse « cache rouge » où se planque une coccinelle…

Bref, la marque est intelligente, elle vient répondre aux envies des parents qui rament à trouver toujours de nouvelles idées pour les histoires du soir. La p’tite bête est une usine à cadeau de naissance, la collection est superbe, et chaque vêtement est associé à une « histoire à jouer ».

Coup de cœur !

Comptez environ 30 € pour un sweat et 55 € pour une robe

Visuels : (c) La p’tite bête

Ostermeier met en scène Mademoiselle Julie en russe et sous la neige
Vitrines de Noël et people !
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *