Mode
[Interview] Foxy : « Ah, si vous connaissiez ma poule »

[Interview] Foxy : « Ah, si vous connaissiez ma poule »

09 décembre 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

De la photo au cinéma en passant par le théâtre et l’opéra, voici près de 30 ans que Foxy sublime les visages. Aujourd’hui elle pose ses pinceaux au 21 rue Rodier, 75009 Paris. Sa petite boutique s’appelle « Chez PouPoule ». Le 15 décembre, à l’occasion de la soirée Rubans et Bulles que Toute La Culture organise chez Joséphine, elle ornera les têtes de beaux chignons.

Parlez moi de chez Poupoule ? On a envie de dire viens, viens !

Foxy : Dans cet écrin dédié à la mode des années 30 aux années 50, vous pouvez vous faire maquiller, coiffer pour vos événements, vos soirées ou votre mariage. Je propose aussi des cours. Œil de biche et lèvres sensuelles ourlées de rouge, crans, boucles et Victory rolls n’auront plus aucun secret pour vous.

Chez PouPoule ce sont aussi des vêtements, robes, jupes, pantalons, chemisiers, vestes, manteaux, lingerie. Des accessoires, chapeaux, chaussures, sacs à mains, bijoux, gants, foulards et petits objets décoratifs qui vous sont proposés afin de retrouver l’élégance d’autrefois. Tout y est authentique.

Les hommes ne sont pas en reste puisque Manu LaMornifle chine pour vous Messieurs. Ainsi, bleus de chauffe, chemises et Canadiennes Françaises n’attendent plus que vous leur offriez une seconde vie. Chez PouPoule c’est aussi un petit clin d’œil à la chanson de Maurice Chevalier « Ah , si vous connaissiez ma poule ». Et c’est aussi comme ça que m’appelle mon homme !

Que pensez vous du mot « vintage », et quel est votre rapport à la fripe ? Plus simplement, quelle est la période qui pour vous atteint le summum de la mode ?

Foxy : Le mot Vintage veut dire 20 ans d’âge. Donc les vêtements des années 90 sont vintage. Je ne parle pas de fripes mais plutôt de vêtements anciens ou rétro puisque je ne chine que des pièces des années 30 aux années 50. J’aime les matières en général, le tombé du tissu, les coupes, les pinces, les boutons, tous les petits détails. Le fait que le vêtement ait une histoire, si je ne la connais pas je lui en invente une. La période que je préfère pour la mode féminine est celle des années 40 et plus précisément pendant l’occupation. Je suis fascinée par le fait que les femmes à cette époque aient développé des trésors d’imagination, d’ingéniosité et de créativité pour rester coquettes alors qu’il y avait tant de restrictions. La période après guerre est très prolifique aussi. Le New Look créé par Christian Dior reste d’une élégance inimitable.

Des trucs et astuces pour un beau chignon ?

Foxy : Le chignon peut être très simple, haut ou bas tel celui des danseuses étoiles, il dégage la nuque et une jolie nuque c’est terriblement sexy.
On peut y rajouter quelques petits ornements, fleurs, strass, rubans,le tout est de s’amuser avec simplicité et bon goût.

Art director :www.pinuporama.com

Portfolio:www.byfoxy.canalblog.com

Foxy tiendra un atelier chez Joséphine, le mardi 15 décembre prochain, à l’occasion de la soirée Rubans & chignons de Toute La Culture.

Visuels : Foxy

Infos pratiques

L’Européen Kids
Théâtre Darius Milhaud
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *