Tendances
Les rituelles, une galerie-magasin de lingerie de luxe arty à Pigalle

Les rituelles, une galerie-magasin de lingerie de luxe arty à Pigalle

05 juillet 2017 | PAR Yaël Hirsch

A la fois galerie et magasin de lingerie, Les rituelles est un lieu de culture érotique indispensable. Portrait d’une aventure artistique et sexy au cœur de Pigalle.
[rating=5]

Dans la charmante rue Houdon, au croisement des branchés « SoPi » et Montmartre avec le Pigalle de l’érotisme de papa, une galerie pas comme les autres exposes des œuvres du photographe Lobbiaz ou des dessins de Petite Luxures au milieu d’ensembles Paloma Casile et de harnais en cuirs de la marque italienne Absidem. Aline, la maîtresse des lieux a ouvert cette boutique pas comme les autres, qui conjugue « lingerie et culture érotique » il y a une petite année. Un lieu de passage et de culture qui a été pensé comme « une galerie où les gens passent pour voir ce qu’il y a de neuf ». Des événements sont régulièrement organisés : lectures érotiques, signature de livres… et toute une partie de la rencontre a lieu sur instagram avec une identité visuelle faite par des artistes avec des modèles qui ne sont surtout pas des mannequins et un encouragement à écrire sur le sexe et les cérémonies, sur le site des Rituelles.

Côté lingerie, les dessous sont élégants et sexys, avec dans l’esprit l’idée qu’ils pourraient aussi bien, capes ou corsets, se porter « dessus ». Les pièces sont féminines, dans de matières précieuses et un dessin de créateurs rares (Rivoli, Paloma Casile, Hopeless, Loveday London, Tatu Couture,, Lascivious, Elise Anderegg,…) venus de partout dans le monde et chinés sur instagram aussi bien que dans la vraie vie.

Les femmes viennent se parer de beaux atours et la boutique accueille également beaucoup d’hommes qui osent souvent plus pour leurs amantes qu’elles-mêmes. Oser, c’est le mot d’ordre des rituelles qui propose aussi des harnais, des colliers de chiens et ceintures qui appellent au jeu sexuel. Mais c’est toujours avec délicatesse et jeu, ne serait-ce que comme le confesse Aline qui a mis en scène une vitrine joliment SM « Dès que tu as quelque chose d’un peu sexuel ou sexué, les gens ont peur ». Si elles sont en cuir et en soie, qu’on y photographie et dessine avec art, nous pensons bien que les lecteurs de Toute La Culture se feront un plaisir de se confronter à leurs fantasmes et à leurs délicieuses frayeurs…

Les rituelles, 6 rue Houdon, 75018 Paris, m° Pigalle, ouvert tous les jours sauf mardi de 11h00 à 20h00
Site web des Rituelles.

[Live-Report] My Little Paris et Campari fêtent la Slowe Life à la maison d’été
[INTERVIEW] ANNE PAULY NOUS EMBARQUE POUR LE FESTIVAL QUEER LOUD & PROUD, À LA GAÎTE LYRIQUE.
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *