Théâtre
Tous des malades au Palais des Glaces

Tous des malades au Palais des Glaces

11 juin 2015 | PAR La Rédaction

Avec Tous des malades, Jean-Jacques Thibaud revampe la pure tradition du vaudeville : de la légèreté, du chant et de la danse, grâce à une pharmacopée inspirée des dernières recherches en matière de désir (NDLR : la mise sur le marché aux US du viagra féminin) pour un résultat qui ravira les amateurs de jeux de mots et calembours en cascades, et qui offre une alternative naturelle aux stands up génériques par boîte de 100.

[rating=3]

À l’orée d’une tempête annoncée dans la région de Bordeaux, un pharmacien (Alexandre Pesle) enchaîné dans un mauvais mariage d’intérêts, se retrouve enfin seul avec sa préparatrice simplette et non moins maîtresse. Ils sont rapidement dérangés par un prêtre beaucoup trop séculier, dont on comprend instantanément qu’il aime plutôt aller à confesse en deux mots, une flamboyante représentante de laboratoire pharmaceutique aux très beaux arguments, et pas uniquement commerciaux, et enfin l’inénarrable belle-mère, récemment veuve, désespérée par son gendre, et dont la vie mondaine intense nécessite un médicament, bien évidemment manquant.

Ici les portes ne claquent pas, elles s’ouvrent grâce à une domotique aussi efficace que gadget, mais sont le prétexte idéal à l’introduction de la musique. Pour tenter de se sauver de ses tremblements, Madame de Bouchot (l’excellente Marion Game) décide de tenter le tout pour le tout et de prendre un nouveau médicament, censé aider les troubles de l’érection masculine. Les effets secondaires ne se font pas attendre. La septuagénaire désinhibée utilise alors la pharmacie, désormais coupée du monde extérieur, comme le creuset des frasques de son comportement qui oscille entre celui de Tati Danièle et d’un enfant hyperactif. Soudain, un homme tombé du ciel transforme ce quintette en six clos ! Aucune notice d’utilisation n’aurait pu prévenir autant d’effets secondaires…

Mais, en ce soir de première, Alex Goude, aux commandes de la mise en scène, veille au grain et vient saluer le public le carnet de notes sous le bras. En charge des excipients, Le Las Vegan d’adoption (NDLR : il prépare un show au MGM de Las Vegas en 2016) a boosté les principes actifs de cette formule pour une efficacité plus parisienne. En effet, après une tournée en province, le jeune papa, un sourire épanoui aux lèvres qui lui va si bien, indique avoir du repenser des éléments de mise en scène et de texte, tout en composant avec deux nouveaux comédiens (le prêtre et la commerciale). Ainsi aux intermèdes chorégraphiés et millimétrés à l’américaine, il incorpore des touches rocambolesques qui ne sont pas sans rappeler ses débuts en fanfare à la télé : pour preuve cet un animal volant en chute libre, venu de nulle part, qui surprend tout le monde (même les comédiens) et çà, clairement, on ADORE.

Le rythme est dynamique et le comique de situation fait mouche sur un public venu se divertir. Quant à l’écriture, même si légère, elle nécessite une réelle attention pour saisir l’intégralité de l’humour, et c’est peut être parfois là que le bât blesse. Mais certains traits d’esprit font clairement regretter de ne pas avoir sous la main un calepin. Un léger rodage s’impose mais le résultat est d’une efficacité certaine contre la morosité, et dont les effets secondaires à redouter ne sont que l’envie d’enchainer des calembours à ses risques et périls.

Posologie recommandée : à prendre après un apéritif entre amis dans le quartier du Palais des Glaces, à 20h30 précises et de préférence du mardi au samedi.

Pièce de Jean-Jacques Thibaud et mise en scène d’Alex Goude, avec : Marion Game, Sévy Villette, Virginie Ledieu, Alexandre Pesle, Bertrand Nadler, Jean Fournerod, Palais des Glaces – 37 rue du faubourg du Temple, 75010 Paris.

Pascal Gauzès.

Infos pratiques

sevres espace loisirs
Théâtre le Funambule
palais_des_glaces

One thought on “Tous des malades au Palais des Glaces”

Commentaire(s)

  • Caporgno patricia

    Super

    juin 21, 2015 at 8 h 59 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *