Théâtre
Rupture à domicile à la Comédie bastille – Un boulevard cynique et sympathique

Rupture à domicile à la Comédie bastille – Un boulevard cynique et sympathique

01 juin 2015 | PAR La Rédaction


Eric Vence – interprété par Olivier Sitruk – est fier de proposer à ses clients plusieurs formules de rupture afin de les remplacer dans cette tâche parfois bien désagréable. Malheureusement, le jour où il tombe sur son ex, ce chef d’entreprise va devoir changer ses méthodes. Un thème grinçant pour une pièce bien interprétée d’où l’on ressort l’esprit léger.

[rating=3]

La Comédie Bastille nous réserve bien des surprises cette année ! Avec Rupture à domicile, un petit boulevard très agréable, la salle nous propose une heure de sourire. L’histoire est originale : réunissez un homme assez cynique pour se faire payer pour rompre à la place de ses clients, un autre assez lâche pour l’employer et une femme qui doute de ses propres sentiments… De quoi lancer une pièce rythmée et amusante. Tristan Petitgirard ne tombe pas ici dans le piège de l’humour lourd et graveleux qui menace souvent ce type de comédie. Tout en finesse, les mensonges des uns et des autres créent des quiproquos sans fin et finissent tous par ressurgir pour le plus grand plaisir du public.

Hélène Seuzaret nous offre une Gaëlle pétillante et caractérielle, capable de passer du rire à la colère en l’espace d’une seconde. L’actrice ne tombe pas dans le cliché et ses crises de nerf font rire les spectateurs de bon cœur. Le duo Olivier Sitruk / Tristan Petitgirard est également bien interprété avec une relation de supériorité qui évolue au fur et à mesure de l’intrigue, pour arriver finalement à la victoire absolue d’un des personnages. Si les ressorts sont assez faciles et prévisibles, ils nous permettent de passer un joli moment de détente.

Enfin, la mise en scène coule bien, jouant sur les allers-retours entre le salon (la scène) et la cuisine (en coulisse) d’où les acteurs prennent part à l’action uniquement par la parole. La pièce débute et se termine par deux scènes similaires : Eric, le personnage d’Olivier Sitruk, se confie au public et fait un bilan sur sa situation… Surprenante ! Les décors et les costumes sont justes et le clin d’oeil aux demoiselles de Rochefort que les connaisseurs auront repéré dès la première scène… Sera justifié avant la fin !

Gardez donc les yeux et l’esprit ouverts pour cette jolie pièce de Tristan Petitgirard.

Rupture à Domicile, de Tristan Petitjean, avec Olivier Sitruk, Hélène Seuzaret et Tristan Petitjean. Du 22 janvier au 15 août à la Comédie Bastille.
Visuel : Fabienne Rappeneau.

Gabrielle Huet

Infos pratiques

Association Arsène
Studio Théâtre (STS)
comedie_bastille

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture