Théâtre

Fleur de peau- conte urbain de Sandie Masson à l’Essaion, l’inusable mystére de l’amour

Fleur de peau- conte urbain de Sandie Masson à l’Essaion, l’inusable mystére de l’amour

18 octobre 2019 | PAR David Rofé-Sarfati

Sandie Masson a écrit un puissant et tendre texte sur l’amour et son énigme. Mis en scène par Patrick Azam il devient une merveilleuse fable moderne. 

Le plateau est brut, sauf deux tabourets qui figurent et découpent des espaces. Aidés des lumières de Miloš Torbica, des animations de Yann-Noël Hénon et de la musique de Mickaël Françoise, les deux comédiens Sandie Masson et Eric Savin posent un univers, y inventent deux personnages. Ils nous racontent la chronique d’une romance singulière entre deux êtres que tout opposerait sauf une chose dont la pièce s’occupe et qui percute les deux protagonistes : une impérieuse et insurmontable attirance l’un pour l’autre. Lilas sexy gavroche (Sandie Masson est étonnante) ouvre une boutique de tatouage et organise un vernissage. Le voisinage inquiet demande à Adam, policier psychorigide ( Eric Savin impressionne de vérité)   de rencontrer celle qu’ils voient déjà comme une menace pour leur tranquillité. La rencontre sera explosive mais contaminée par un coup de foudre!

Le sujet est ancien des amours contre-natures. Sauf que Sandie Masson renouvelle le genre. L’invention de cette femme tatouée ET tatoueuse renverse l’équation patriarcale dans une édifiante parabole. Elle érotise la question en l’inscrivant sur des corps aliénés dans une époque où le désir féminin  se comprend enfin isolé de celui, masculin, historiquement cardinal. La romance devient allégorique de ce qui nous occupe tous. 

La pièce est risquée tant elle affleure par son propos les lieux communs et les préjugés. Mais Sandy Masson n’est pas une clicheteuse. Son texte est tout en finesse, son jeu tout en équivoque. Elle propose un angle sensible, moderne et composite qui nous fait penser autrement. L’heureuse expérience du spectateur se soutient d’une mise en scène qui colle au propos: une jolie pièce donc, admirablement interprétée tendre et attachante.

 

Fleur de peau- conte urbain

Du 11 octobre 2019 au 18 janvier 2020

à L’Essaion 6, rue Pierre au lard
75004 Paris
Les Vendredis et samedis à 21H30
Durée : 1H15

lien de réservation

Crédits Photos : ©Pierre Pankotay

Infos pratiques

Théâtre Daunou
Essaion Théâtre
theatre_essaion

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *