Théâtre
AVIGNON OFF 2022 : Albert Einstein, un enfant vraiment à part !

AVIGNON OFF 2022 : Albert Einstein, un enfant vraiment à part !

22 juillet 2022 | PAR Magali Sautreuil
Albert Einstein… Aujourd’hui, ce nom est connu dans le monde entier, tant pour ses travaux révolutionnaires dans le domaine de la physique que pour sa personnalité atypique. Mais qu’en était-il enfant ? Était-il déjà le génie que nous connaissons et que nous apprécions ou était-ce tout le contraire ? Pour le savoir, rendez-vous au théâtre Les 3 Soleils, pendant le festival OFF d’Avignon.
 
Albert a 9 ans ¾. Il est assurément un drôle de phénomène, mais un phénomène, pour l’heure, incompris… Albert est un petit garçon maladroit, dyslexique, plutôt solitaire, moqué par ses camarades, pas gâté côté beauté selon sa propre mère et son entourage… et, pour couronner le tout, Albert n’arrive pas à s’exprimer clairement. Il butte sur chaque syllabe et ses problèmes d’élocution le font passer pour un idiot aux yeux de certains…
 
C’est terrible de se sentir idiot quand on ne l’est pas, d’avoir l’impression d’être un incapable et de ressembler à un fou quand, étouffé par la honte, on n’arrive plus à contenir ses émotions. Albert ne comprend pas pourquoi il est comme ça…
 
… et c’est peut-être cela le problème : Albert se pose trop de questions. Il a un amas de pourquoi dans la tête et le cerveau constamment en ébullition. Pourtant, il n’est jamais aussi heureux que lorsqu’il résout un problème difficile ou qu’il tente de percer les secrets du monde qui l’entoure. La musique, les livres et les mathématiques sont son refuge… Mais on doit parfois sortir de sa zone de confort pour avancer. Albert doit faire un choix : ignorer ou résoudre les problèmes qui lui empoisonnent la vie.
 
La situation n’est pas simple. Nous ne sommes que dans les années 1880 et la psychologie, ainsi que la connaissance des troubles neurologiques, n’en sont qu’à leurs balbutiements. Heureusement, Albert n’est pas seul. Il peut compter sur son chien Trouillard et sa famille pour l’aider à s’ouvrir aux autres et à maîtriser ses émotions au fil des ans, afin qu’il parvienne, enfin, à s’exprimer clairement et à aller de l’avant. 
 
Volontairement ou involontairement, commères, médecins, camarades de classe, Josef, le meilleur ami d’Albert, M. Kellerlin, son maître d’école, Max Talmud, un étudiant en maths juif polonais hébergé par sa famille, sa petite sœur Maja, Pauline et Hermann, ses parents, Jacob, son oncle, Helen et Abraham, ses grands-parents…, tous vont aider Albert à grandir et à dépasser ses peurs. Il en a passé des moments à discuter avec gens, Albert, assis sur un banc, un lieu propice aux discussions, à la contemplation et aux rêveries.
 
Tous ces personnages sont interprétés par seulement deux acteurs, Tadrina Hocking et Thomas Lempire, à l’exception du chien, pour lequel il faudra faire un petit effort d’imagination. Les changements de rôle s’opèrent subtilement, par une alteration de la voix, une modification de la posture, quelques accessoires mineurs et, en général, par un passage derrière un immense tableau noir, qui fait office de paravent. 
 
Cet immense tableau noir pourrait résumer, avec la pile de livres posée sur un chariot à roulettes, l’univers d’Albert Einstein. Il est aussi pour lui source d’angoisse et de plaisir. Ce tableau est en effet à la fois celui de son école, où il est souvent persécuté, et celui sur lequel il se livre à de savants calculs à ses heures perdues.
 
Contrairement aux autres personnages, Albert ne quitte jamais le devant de la scène. Il est constamment sous le regard des spectateurs, qui l’observent se débattre contre lui-même et affronter, petit à petit, ses craintes et ses démons. Toute la vie, on apprend à avoir moins peur, à condition de ne pas fuir ce qui nous effraie. Et c’est d’ailleurs ce que fait Albert, en ne quittant jamais le devant de la scène. 
 
Albert a désormais 12 ans. En apparence, il est toujours le même, mais intérieurement, il a beaucoup changé. Il a trouvé sa voie et appris que la différence peut se révéler être une grande chance. Il parvient à mieux comprendre les autres, ainsi que l’univers. Il est toujours aussi gourmand et tire la langue pour changer de sujet ou juste pour rire. 

Albert, c’est un drôle de phénomène et un enfant vraiment pas comme les autres à découvrir au théâtre Les 3 Soleils.

 

 
Albert Einstein, un enfant à part, une pièce écrite d’après Le monde selon Albert Einstein de Brigitte Kernel, adaptée par Sylvia Roux et Thomas Lempire, mise en scène par Victoire Berger-Perrin, interprétée par Tadrina Hocking, Thomas Lempire et Sylvia Roux, du 7 au 30 juillet 2022, à 10 h 15, au théâtre Les 3 Soleils, dans la salle 1, dans le cadre du festival OFF d’Avignon 2022. Relâche les 12, 19 et 26 juillet 2022. Durée : 1 h 05.
 
Découvrez la programmation du théâtre Les 3 Soleils dans le cadre du festival OFF d’Avignon 2022 : https://les3soleils.fr/
 
Retrouvez, ici, tous les articles de la Rédaction de Toute la Culture dans un dossier spécial festival d’Avignon.
 

Visuels : Affiche et tous droits réservés à Lou pour les photos.

 
 
 
 
 

Infos pratiques

La Cascade – Pôle national cirque
La Scala Provence
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture