Théâtre
« A ces idiots qui osent rêver, comédie romantique » au Théâtre de l’Essaion

« A ces idiots qui osent rêver, comédie romantique » au Théâtre de l’Essaion

23 août 2019 | PAR David Rofé-Sarfati

S’inspirant  spécifiquement des films La La Land et Quand Harry rencontre Sally mais aussi de toutes les comédies romantiques américaines ou anglaises Céline Devalan met en scène au Théâtre de l’Essaion son propre texte. Les poncifs, le pathos et les scories exigés sont au rendez vous de cette comédie destinée aux affidés du genre.

Un couple se rencontre sur un banc public. La femme est une comédienne célibataire courant le cachet.  L’homme, pubard, se querelle au téléphone avec sa fiancée, et devant l’inconnue du banc va rompre en direct. Les comédies romantiques débutent toujours -c’est la règle- par un prometteur concours de circonstances. Le face à face advient par cet épisode autour d’un banc et d’un lampadaire puis, ces deux là traverseront durant une grosse heure une intrigue délicieusement consacrée. La femme est une passionnée rêvant d’un engagement sentimental, tandis que l’homme souhaitant garder le contrôle refuse toute implication. Chacun pour éviter la souffrance, sûrement.  Leur confrontation affective sur fond de dispute philosophique parle de nos vies; au centre la question de l’amitié, de sa loyauté et de son goût parfois à se transformer en autre chose, à  devenir amour. Et à l’horizon un dilemme:  vivre sans prendre de risques, c’est risquer de ne pas vive?

Le texte solide est bâti de façon circulaire afin de respecter les lois du genre. Sans surprise, nous retomberons sur nos pieds. La pièce est drôle. Les deux comédiens construisent deux personnages authentiques. L’écart de la fiction se produit au détour d’un numéro de claquettes ou de répliques aphoriques mais aussi du caractère volontairement appuyé du geste. Trop mièvre et trop attendue cette comédie romantique ravira les inconditionnels de ce « trop » là.

 

 

 

Auteur : Céline Devalan
Mise en scène : Céline Devalan
Avec : Thibault Amorfini et Céline Devalan

Durée : 75 minutes

Théâtre de l’Essaion 

6, rue Pierre au lard
(à l’angle du 24 rue du Renard)
75004 Paris
Métro  Hôtel de Ville, Rambuteau,  Châtelet

Du 22 Août au 04 octobre 2019
Les Jeudis à 19H15
Les Vendredis à 21H30

lien de réservation

 

Crédit photos Affiche

Infos pratiques

Théâtre Daunou
Essaion Théâtre
theatre_essaion

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *