Spectacles

Stéphane Bern au Théâtre Montparnasse : Rire du trépas des grands

Stéphane Bern au Théâtre Montparnasse : Rire du trépas des grands

08 novembre 2019 | PAR La Rédaction

Dans un seul en scène court et intelligent, Stéphane Bern nous conte les derniers mots de celles et ceux qui ont marqué l’histoire. Une pièce légère et riche en anecdotes.
Par Hugo Bernard.

C’est un lieu historique qu’a choisi Jérémie Lippmann en mettant en scène ce monologue au Théâtre Montmartre. Les planches de ce lieu classé aux monuments historiques accueillent l’homme qui a probablement foulé tous les plus vieux parquets de France : Stéphane Bern. Le présentateur qu’on ne présente plus, opère ici dans un décor qui mêle un Canapé de type Louis XV et de grands lustres de château posés sur le sol à un immense écran entouré d’ampoules blanches. Dans cet univers étonnant, l’acteur déambule sur scène et fait l’éloge de la finitude, de l’aboutissement et du dénouement à l’aide d’une tirade d’exemples tirés du quotidien. Si le grand final est l’apothéose quoi de mieux alors, que les derniers mots de celles et ceux qui ont marqué l’histoire ?

Le comédien se lance, puis, à l’aide d’un phrasé distinct et rempli d’anecdotes historiques, il récite les dernières paroles des rois et des reines, des artistes, des philosophes et des auteurs, de ces personnages qui ont tous marqué leurs temps. Ces va-et-vient entre les multiples époques de notre histoire sont très révélateurs. Les femmes sont, évidemment, plus talentueuses que les hommes pour trouver leurs dernières paroles. Coco Chanel en est l’élégante incarnation. Autre révélation, les écrivains et les philosophes sont de bien piètres auteurs lorsqu’il s’agit de formuler leurs derniers mots. Céline, Flaubert et Marx en témoignent parfaitement.

Le texte écrit par Diane Ducret réunit des pépites d’archives insolites et historiques qui ont toutes un point en commun : elles s’amusent du trépas. Le pari était risqué mais il est réussi, même les plus superstitieux peuvent y trouver leur compte. Ce spectacle séduisant, à la croisée entre histoire et littérature, dévoile de belles anecdotes donnant à ces mythes le charme de l’imperfection et de la maladresse.

Vous n’aurez pas le dernier mot. Depuis le 14 octobre 2019 au Théâtre Montparnasse au 31 Rue de la Gaîté, 75014 Paris. Tarifs : places de 21€ à 47€.

visuel : affiche du spectacle 

Infos pratiques

Théâtre Petit Hebertot
Le Zèbre
theatre_montparnasse

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *