Performance

Humour sauvage aux Sujets à vif B de la SACD au Festival d’Avignon

Humour sauvage aux Sujets à vif B de la SACD au Festival d’Avignon

12 juillet 2018 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Après le très charnel programme A, le B change d’ambiance. Comme toujours, ce programme croisé entre la SACD et le Festival d’Avignon provoque de grands chocs.

Tout commence avec une image plus forte que jamais. Devant un immense panneau, Mathieu Delangle est armé de deux marteaux et a le visage recouvert d’une tête de loup. Il va enfoncer le clou, en fait, les clous, qui empêchent cette poutre de se couper en deux. Mais il faudrait aussi que Claudio Stellato, puisse en découdre et que Nathalie Maufroy ait le don de passer entre les murs. C’est foutraque et dément. Sérieusement ? Qui a pu avoir cette idée-là ? 4 puisque c’est le titre de cette performance, interroge avec un humour très corrosif et très belge ( le Théâtre national wallonie Bruxelles et les Halles de Schaerbeek sont co-producteurs) la notion de contrainte. Pourquoi faire simple quand faire compliqué est spectaculaire ?

Ce n’est pas Sophie Bissantz et Meriem Menant qui choisiront la facilité. Mais avant, il faut laver, démonter, le plateau devenu champ de bataille. Meriem Menant, alias Emma la Clown, s’en mêle et rend le changement de plateau délirant.

On va donc continuer à rire pour la seconde partie des Sujets B. Et beaucoup ! Une porte, et un bric à brac sur une table. Voilà. Mais qu’est-ce qu’elles vont faire de cela ? Et bien très joliment et sans jamais arrêter de nous faire marrer, la bruitiste va devenir le son de la clown. Jusque-là, l’idée est efficace mais pas folle. Comptez sur le duo pour aller dans le dur. Et si le trouble naissait dans le réel ? Et si l’une pensait que sans bruit, l’action ne pouvait pas avoir lieu ? Toc Toc en Toc est une performance drôle, burlesque et tellement douce. On en redemande.

SUJET A VIF, 4. Conception et interpretation Mathieu Delangle, Nathalie Maufroy et Claudio Stellato.

Tous les articles de la rédaction à Avignon sont à retrouver ici.

Crédits photo : © Christophe Raynaud de Lage / Festival d’Avignon.

Infos pratiques

Festival en Othe
Urbaka
festival_davignon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *