Opéra
Mozart sous les étoiles de Lyon

Mozart sous les étoiles de Lyon

08 juillet 2016 | PAR Elodie Martinez

Comme chaque année depuis 7 ans maintenant, l’Opéra de Lyon s’exporte sur grand écran pour offrir gratuitement l’un de ses spectacles au public de plus en plus nombreux d’année en année.

Si en 2009 le premier rendez-vous était avec La Traviata pour les lyonnais, le phénomène est aujourd’hui présent dans de nombreuses villes de France. Cette année, elles sont une quinzaine à entrer dans la danse (voir la liste en fin d’article).

L’an passé, pour la première fois, ce n’était pas un opéra mais le ballet Atvakhabar Rhapsodies qui était mis à l’honneur (voir notre article), s’inscrivant dans la liste des oeuvres précédemment retransmises publiquement, à savoir La Traviata (2009), Porgy and Bess (2010), Cosi fan tutte (2011), Carmen (2012), La Flûte enchantée (2013) et Le Comte Ory (2014, qui n’était alors pas en direct, l’opéra ayant été joué plus tôt dans la saison).

Attention toutefois pour les habitués car, contrairement aux années précédentes, l’écran géant ne sera pas monté place des Terreaux : l’opéra profitera de la fan zone place Bellecour et de son écran déjà installé pour retransmettre L’Enlèvement au Sérail actuellement joué à l’Opéra de Lyon. Si ce dernier indique sur son site « en direct et en simultané », on note toutefois que l’heure de début de retransmission est 21h30 alors que l’opéra débute à 20h.

Si, bien sûr, l’expérience est toujours différente entre salle et écran, cette initiative permet à tous d’assister gratuitement à un opéra et de faire de nouvelles rencontres entre passionnés et néophytes. Le ciel devrait pour sa part être dégagé ce qui devrait confirmer le titre de la soirée : Mozart devrait bel et bien être sous les étoiles, servi par un plateau de rêve entre Cyrille Dubois, Jane Archibald, Michael Laurenz, Joanna Wydorska et David Steffens.

L’expérience promet donc encore une fois d’être exceptionnelle dans ce lieu inhabituel. Nous vous conseillons alors, comme l’an passé, de ne pas hésiter à venir en avance!

Villes où ont lieu les retransmissions :

AMBÉRIEU-EN-BUGEY
Parc du Château des Echelles
En cas d’intempérie : repli le soir même à l’Espace 1500
rens. 04 74 46 17 27
AURILLAC
Cinéma Le Cristal
rens. 04 71 64 02 03
BELLEGARDE-SUR-VALSERINE
Cinéma Les Variétés
rens. 04 50 48 65 04
CHAMONIX-MONT-BLANC
Place du Mont-Blanc
En cas d’intempérie : repli le soir même au Centre sportif Richard Bozon
rens. 04 50 53 75 17
CLERMONT-FERRAND
Place de la Victoire
rens. 04 73 42 60 58
CREST
Place du Docteur Rozier
En cas d’intempérie : repli le soir même au cinéma Eden
rens. 04 75 55 94 65
DIVONNE-LES-BAINS
L’Esplanade du Lac
rens. 04 50 99 17 70
ISSOIRE
Cinéma Le Modern
rens. [email protected]
LYON
Place Bellecour – Fan zone
Comment accéder à la Fan-Zone Place Bellecour ?
rens. 04 72 00 45 00
MONTÉLIMAR
Place Provence (Maison des services publics)
rens. 04 75 54 35 70
MOULINS
Place d’Armes du Centre national du costume de scène
En cas d’intempérie : repli le soir même à l’Espace Villars, CNCS
rens. 04 70 20 76 20
ST-QUENTIN-FALLAVIER
Espace culturel George Sand
rens. 04 74 94 88 00
THONON-LES-BAINS
Plage municipale
En cas d’intempérie : repli le soir même à l’Espace Tully
rens. 04 50 71 08 04
USSON-EN-FOREZ
Cinéma Le Quai des Arts
rens. 04 77 50 60 99
VALENCE
Place de la Liberté
En cas d’intempérie : repli le soir même au Théâtre de la ville
rens. 04 75 79 23 50
VILLIÉ-MORGON
Parc de la Mairie
En cas d’intempérie : repli le soir même à la Salle des Sports
rens. 04 74 06 11 11

[Avignon Off] Quand Christophe Rauck chorégraphie Rémi De Vos
[Interview] Gaétan Jarry: « Notre but est de faire sortir la musique baroque de son cadre, d’aller à la rencontre du public »
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *