Danse

Bérengère Fournier & Samuel Faccioli mettent le « Feu » au plateau des Hivernales à Avignon

Bérengère Fournier & Samuel Faccioli mettent le « Feu » au plateau des Hivernales à Avignon

13 juillet 2018 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Festival dans le festival, « On (y) danse aussi l’été ! » accueille des compagnies de danse venues de tous les territoires. Feu est signé de Bérengère Fournier & Samuel Faccioli, dont la compagnie La Vouivre est implantée dans le Puy-de-Dôme depuis 2017.

L’ambiance est rock, elle virera techno. Pour l’instant, la star c’est Gabriel Fabing, seul en scène, guitare vissée sur le corps et plein de pédales partout autour de lui. Puis, apparaissent et disparaissent, devant les portes du décor, dans un jeu de lumière jour / nuit Evguenia Chtchelkova, Bérengère Fournier, Joachim Maudet, Baptiste Ménard, Léa Scher. Un par un, puis parfois deux par deux, dans des postures : l’une enlève le débardeur de l’autre / noir / elle lui remet son haut. Cela va très vite, quasiment au rythme d’un stroboscope. C’est assourdissant et assez fascinant.

La danse se fait parfois chorale, dans des scènes d’ensemble qui ne nous séduisent pas, mais ces facilités sont vite balayées par des idées pertinentes comme cette danse d’écrasement où l’un marche dans les creux du corps d’une danseuse ou un moment dancefloor. On repère particulièrement la fluidité de Joachim Maudet à qui le duo de chorégraphes offrent un presque solo en marge d’une scène de groupe qui témoigne de sa précision et de son agilité.

Feu est une pièce généreuse qui questionne avec énergie les  allers-retours des relations humaines,

Visuel : ©Elisabeth Carrechio

Jusqu’au 17 au CDCN d’Avignon, 18 rue Guillaume Puy,  durée 50 mn.

Tous les articles de la rédaction à Avignon sont à lire ici

« Inaudible », le titre si bien choisi de Thomas Hauert aux Hivernales
Le Festival du cinéma américain de Deauville a dévoilé son jury : Sandrine Kiberlain présidente du festival
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *