Spectacles
Chunky Charcoal, une performance labyrinthique de Sébastien Barrier

Chunky Charcoal, une performance labyrinthique de Sébastien Barrier

10 janvier 2017 | PAR Christophe Candoni

Les folles digressions de Sébastien Barrier prennent forme et corps dans Chunky Charcoal, une performance graphique et labyrinthique donnée à la Colline.

Des graffs, des riffs, des mots sens dessus dessous font la matière vivante du spectacle très original Chunky Charcoal. C’est le nom de craies grasses noir charbon qui a donné son titre au spectacle. Celles-ci permettent la restitution en direct par le dessinateur Benoît Bonnemaison-Fitte des paroles proférées par Sébastien Barrier dans un infernal déferlement soutenu par la guitare électrisante de Nicolas Lafourest. Acteur, hâbleur, bateleur, on ne saurait quel mot choisir pour décrire l’artiste qui s’adonne à un monologue-marathon dont il est apparemment coutumier. Il en a déjà fait la démonstration au Monfort et au CentQuatre à Paris.

Pendant deux heures, il parle, relate diverses anecdotes tirées de sa vie personnelle. Intrigantes, touchantes et pleines de « trocs » comme on dit chez lui, dans la Sarthe, elles contiennent les immanquables lacunes, les trous, propres à toutes les histoires. Le texte s’auto-alimente au fil des errances et des rencontres vécues. Les mots bombardés sont comme saisis au vol et consignés sur un large mur de papier blanc, sans exhaustivité, cela serait impossible tant ils se bousculent, se précipitent. Leur sens parfois échappe quand ils se laissent subordonner à leur propre musicalité. Cela donne lieu à un tableau, aussi précieux que difficilement déchiffrable. Cette trace du soliloque évoque les témoignages immémoriaux trouvés dans les grottes ou sur les falaises de tout ce qui anime, questionne l’humain qui depuis l’origine ne sait pas ce qu’il cherche mais met tout en œuvre pour le trouver. Cette poésie frénétique du « farfouinage » se déploie dans ce spectacle incroyable qui fatigue mais fascine.

Infos pratiques

A la folie théâtre
Théâtre Italique
theatre_national_de_la_colline

One thought on “Chunky Charcoal, une performance labyrinthique de Sébastien Barrier”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture