Rap / Hip-Hop
Interview croisée Chill Bump x Hippocampe Fou

Interview croisée Chill Bump x Hippocampe Fou

25 février 2015 | PAR Bastien Stisi

Les Chill Bump invitent Hippocampe Fou à l’Olympia à l’occasion de la soirée Converse Avant-Poste (lundi 9 mars), qui accueillera également les interactions Encore ! x Naive New Beaters et de Alpes x Griefjoy. En résidence au sein d’un Nouveau Casino fermé aux yeux du grand public, rencontre avec les acteurs d’un mashup à venir qui mêlera dans la même enceinte trip hop vagabond et rap loufoque.

Les Chill Bump, comment décririez-vous la musique d’Hippocampe Fou ?

Bankal : Rap français, flow, décalé, thèmes un peu loufoques, rapidité, bonne écriture, énergie (plus que nous en tout cas !) Trio, complémentarité, talent, et surtout bon rap français sur scène, ce qui est très rare !

Hippocampe Fou, comment décrirais-tu la musique de Chill Bump ?

Hippocampe Fou : Roux, déjà ! Ça cogne sévèrement sans être ni bourrin, ni agressif. Ça casse les cervicales tout en restant très musical. C’est du rap anglophone au niveau de l’écriture et du flow, mais un rap anglophone justifié. Miscellaneous est à moitié anglais, c’est pas un franco-français qui s’est mis à imiter des Anglais. Très carré en live, avec une propreté évidente (je n’aime pas le terme mais bon) : on retrouve l’énergie du CD en live. Un DJ qui rappe aussi, c’est pas si fréquent.

Question toute simple, puisque c’est l’intérêt de l’événement : Chill Bump, pourquoi avoir décidé d’inviter Hippocampe Fou ?

Bankal : En fait, on a rencontré plusieurs fois Hippocampe Fou. On a bien accroché sur leur musique, et aussi sur l’humain (ce qui n’est pas négligeable…) Alors quand Converse nous a proposé d’inviter quelqu’un pour cette soirée, on a tout de suite pensé à eux.

Bon, scéniquement, il va falloir faire en sorte qu’il n’y ait pas d’embouteillage…

Miscellaneous : On est justement en train de définir qui va intervenir sur quoi et sur quel morceau. Là, tu vois, on était en train de structurer un morceau de Chill Bump où l’on fait intervenir Hippocampe Fou. L’idée est quand même de garder quelque chose d’assez simple pour que l’on puisse s’exprimer pleinement. Sachant qu’on a seulement deux grosses journées de répet’ ensemble de prévues…

Hippocampe Fou : Après, il y a un truc que l’on n’oublie pas non plus, c’est que ce n’est pas « Chill Bump + Hippocampe Fou », mais bien « Chill Bump invite Hippocampe Fou ». On compte donc surtout faire de courtes et efficaces apparitions au milieu de leur set, mais pas question d’empiéter plus que ça sur leur Olympia !

Est-ce aussi parce que vos deux noms sont de véritables oxymores que vous allez partager cette scène de l’Olympia ?

Hippocampe Fou : Les oxymores, comme les paradoxes ou les antiphrases, ce sont des choses que je pratique pas mal dans l’écriture. L’association d’images contraires me plait bien. L’idée est de toute manière d’être le plus insaisissable possible, de toujours faire en sorte de surprendre l’auditeur. Sans non plus passer d’un album gospel à un album de heavy métal…Rester hip hop, mais d’un morceau à l’autre, faire en sorte de ne jamais lasser.

Bankal : On est vraiment dans le même genre de démarches, effectivement. On tient à ne pas rester monotones, comme ça l’est trop souvent dans le rap.

Miscellaneous : On peut être un peu énervés et mélancoliques, mais on aime bien rigoler aussi…

Bankal : Ceci dit, Chill Bump est un mot qui existe en anglais. Ça veut dire « poule-mouillée ». Mais ce qui est drôle, c’est qu’on a noté l’écart entre les deux mots et les deux sens que ça impliquait qu’une fois le nom choisi. Ce n’était pas pensé !

Vos deux projets sont extrêmement portés sur la construction d’une identité visuelle particulièrement décalée. Ainsi, quelle vidéo voleriez-vous à l’autre si vous le pouviez ?

Hippocampe Fou : Moi je prendrais « The Eponym » de Chill Bump !

Miscellaneous : Moi j’aime bien « Annule Un Gus »…

Hippocampe Fou : …qui ne s’écrit pas comme on pourrait le penser, parce que j’avais peur que YouTube me censure…

Miscellaneous : Ouais, le clip est très bien fait, j’aimerais bien que l’on fasse des choses aussi drôles. Il y a un côté de Chill Bump que l’on ne laisse pas encore trop paraître…

Hippocampe Fou : Oui, enfin si on se base sur l’imagerie que vous développez sur vos réseaux sociaux, moi je trouve ça assez drôle. La photo où vous êtes en Harry Poter et Ron Weasley là ? Je la trouve excellente !

Hippocampe Fou, question vidéo, justement, ce n’est pas trop handicapant d’être vu comme « le mec qui a fait la vidéo de Y a Un Lama » ?

Hippocampe Fou : Honnêtement, 80% du temps, c’est le truc qui ressort oui ! Je suis assez fier de ce morceau et de son clip hein, pas de problème, mais c’est vrai que ça ne ressemble pas vraiment à ce que je fais habituellement. C’est un truc un peu ovniesque qui peut vivre sur le net, mais pas sur cette plateforme-là.

Miscellaneous : C’est toi qui a organisé le coup de l’enlèvement du lama ?

Hippocampe Fou : Ah non pas du tout ! Mais j’avoue avoir un peu surfé sur le truc, en posant notamment la vidéo sur la page de soutien à Serge le Lama ! C’est en plus très bien tombé, puisqu’il y a eu cette affaire au moment où je sortais mon album Aquatrip…Puis après je me suis mis dans le délire rap aquatique…

…ah oui, je veux bien que tu m’expliques tiens le terme de « rap aquatique »…

Hippocampe Fou : En fait, quand j’ai terminé ma web-série Vidéo Rap, dont est issu « Y a un Lama », j’ai eu envie d’avoir une étiquette et de différencier mon rap de celui des autres. Y en a qu’ont dit « abstract hip hop », « rap spé », moi j’ai dit « rap aquatique ». C’est évidemment une référence à mon nom, une référence que j’ai tenté de justifier ensuite en mettant en place un flow adapté à cette idée. Tu vois, le nouvel album s’appelle Céleste. On reste un peu, sans parler de Calogéro, dans une idée d’apesanteur, dans quelque chose qui flotte.

 Envisageriez-vous une collaboration sur un plus long terme ?

Miscellaneous : Oui. Non. Je ne sais pas !

Bankal : De cette collaboration déjà, devrait naître un morceau. On verra bien ce que ça donne. Tout est envisageable.

Hippocampe Fou : Si on arrive à faire un beau morceau, même si c’est un truc qui termine sur SoundCloud en gratuit, on sera déjà très heureux !

Chill Bump – Premier album Alter Ego sorti fin novembre.

Hippocampe Fou – Second album prévu pour le printemps prochain.

céo (qui accompagne Hippocampe Fou sur scène) – Premier EP trois lettres en minuscule.

9 O’clock (dont l’un des membres, Aociz, accompagne également Hippocampe Fou) sortie d’un EP courant avril, dans la même configuration que C2C ou Birdy Nam Nam.

En concert le lundi 9 mars à l’Olympia à l’occasion de la soirée Converse Avant-Poste. Vos places sont à gagner en jouant par ici.

Visuels : (c) DR

Infos pratiques

Les Trois Baudets
Théâtre des Champs Elysées
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *