Musique

[Live report ] le Rinken Band revisite la musique traditionnelle d’Okinawa à la MCJP

[Live report ] le Rinken Band revisite la musique traditionnelle d’Okinawa à la MCJP

13 décembre 2014 | PAR Sandra Bernard

Par ces temps frisquets, la maison de la culture du Japon à Paris a programmé le Rinken Band, un groupe fondé il y a 38 ans mêlant musiques traditionnelle et pop, en provenance directe d’Okinawa. En 2h30, c’est un peu du soleil et de la bonne humeur de l’île la plus tropicale de l’archipel nippon qui ont fait escale à Paris. Devant une salle largement remplie, les huit musiciens et chanteurs ont proposé une sélection de chansons traditionnelles (parfois très anciennes) version pop, en langue d’Okinawa, interprétées avec une énergie extrêmement communicative. 

[rating=5]

Créé il y a 38 ans autour de Monsieur Rinken, grand praticien de sanshin, le Rinken band modernise les chants traditionnels d’Okinawa en leur ajoutant des sonorités pop. Les mélodies et chansons mêlent tambours shima-daiko de différentes tailles (tambours traditionnels d’Okinawa) maniés par les chanteurs, batterie, guitare électrique, synthétiseur et luth sanshin. Dans un contexte de perte progressive de la pratique de la langue et de la culture d’Okinawa au profit de la culture japonaise « métropolitaine », le Rinken Band s’est taillé une belle réputation à l’échelle nationale en assurant la promotion des chants et traditions de la région d’Okinawa. Les mélodies revisitées s’avèrent variées et entraînantes. Les chanteurs aux voix puissantes ont enchaîné les chorégraphies énergiques. Point d’importance, le groupe n’a cessé d’échanger avec le public, que ce soit en les incitant à danser et chanter ou encore par plusieurs phrases de discours et de présentations du groupe, et des traditions des Ryûkyû, l’ancien nom du petit archipel tropical, comme le karaté ou encore des explications sur les costumes de scènes des membres (cousus par la chanteuse). Leur bonne humeur, leurs interprétations joyeuses et leurs efforts ont rapidement conquis la salle.

Après le concert, les membres du groupe au grand complet se sont prêtés au jeu des dédicaces et photographies.

Le passage du Rinken Band s’inscrit dans une volonté de développement du tourisme dans cette partie du Japon, et plus particulièrement du festival NiUtu Umachii qui se déroule chaque automne dans la ville d’Okinawa, située au cœur de l’archipel du même nom.

Informations pratiques :

Rinken Band, Vendredi 5 et Samedi 6 décembre à 20h, Tarif 15 € / Réduit 13 € / Adhérent MCJP 11 €, Maison de la culture du Japon à Paris, 101 bis, quai Branly 75015 Paris, Metro ligne 6 Bir-Hakeim ou RER C Champ de Mars – Tour Eiffel

Visuels : Rinken Band, © Ajima Inc.

Infos pratiques

Artconnexion
Micro Onde, centre d’art de l’Onde
Achermann-Philippe

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *