Musique

Jethro Tull « Stormwatch » le coffret du 40eme anniversaire enfin disponible !

Jethro Tull « Stormwatch » le coffret du 40eme anniversaire enfin disponible !

21 octobre 2019 | PAR Jean-Christophe Mary

 

Stormwatch, le douzième album studio du groupe rock progressif britannique est réédité en édition Deluxe.

 Formé à Blackpool au milieu des 60’s, ce quintet folk rock progressif se démaque par la qualité de jeu de Ian Anderson (flûtes), sa voix singulière un brin nasillarde et ses compostions aux constructions harmoniques souvent complexes. Dès les deux premiers enregistrements « This Was »(1968) suivi de « Stand Up » (1969), l’univers de Jetho Tull  incorpore déjà des éléments de musique classique et celtique, blues et de heavy rock. Suivront 11 albums studios dont les excellents « Benefit » (1970), « Aqualung » (1971) et « Thick as a Brick » (1972). Publié en 1979, « Stormwatc »h complète la trilogie folk-rock du groupe débutée avec « Songs from the Wood » (1977) et Heavy Horses (1978)? cet album marque la fin d’une époque dans l’histoire du groupe. C’est le dernier album auquel participent les membres de la première heure, Barriemore Barlow (batteur) John Evan (claviers) et David Palmer (claviers),  la toute dernière collaboration de John Glascock (basse) qui décédera  suite à une opération du cœur. Dès les débuts, Jethro Tull était essentiellement la force créatrice d’un seul homme : Ian Anderson . Après 10 ans d’une production intensive (à raison d’un album par an), l’inspiration de leur leader semble s’être épuisée. Si le souffle est toujours présente dans certains titres hard rock, en particulier sur le titre « Dark Ages », la plupart des chansons manquent de cette flamme que l’on pouvait trouver dans les premiers albums. On retiendra ici la puissance rock de « Something’s on the move » où Martin Barre (guitare) développe ses riffs heavy qui apportent un contraste intéressant avec la douceur folk des guitares acoustiques et de la flûte. les titres « Old Ghosts » et « Dun Ringill » possèdent certes des mélodies identifiables mais n’ont pas la flamboyance de Thick As A Brick, ni la fraîcheur des mélodies folk de Heavy Horses. Ici Ian Anderson aborde des thèmes liés à l’écologie et à la mer notamment dans « North Sea Oil » et « Flying Dutchman ». Cet album montre aussi que les inspirations et thèmes inspirés du folklore qui animaient Ian Anderson jusqu’ici ont complètement disparues, hormis l’instrumental « Warm Sporran ».  Stormwatch sonne bel et bien la fin d’une époque dans le monde du rock progressif. Cette édition  40e anniversaire présente 4CD + et 2DVD. A noter que le guitariste et chanteur Steven Wilson a remixé l’album. Les trois autres CD offrent une multitude d’enregistrements inédits et un concert live enregistré aux Pays-Bas en mars 1980. Avis aux fans !

 

Jean-Christophe Mary

Visuel : ©Jethro Tull « Stormwatch » 40eme Anniversaire

 

 

5 bonnes raisons d’aller à Rotterdam
Arts et cinéma, une histoire des temps
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *