Yvette Yvette Yvette au Théâtre du Soleil

Yvette Yvette Yvette au Théâtre du Soleil

22 septembre 2017 | PAR Amelie Blaustein Niddam

«  Pionnière du féminisme, Yvette Guilbert à inventé l’art du parlé chanté, ancêtre du rap. Reine du café-concert à la Belle Epoque, l’amie de Freud immortalisée par Toulouse-Lautrec est une grand figure de notre patrimoine. Nathalie Joly explore depuis 10 ans son oeuvre intemporelle, engagée, drôle et lui redonne toute sa symbolique contemporaine. Pour dire l’histoire de cette femme, il aura fallu trois spectacles. L’histoire d’une émancipation. De l’émancipation d’Yvette à celle de ses héritières.

1- JE NE SAIS QUOI: Cabaret Parisien, 1890- Freud succombe au charme d’Yvette Guilbert. Leur correspondance témoigne d’un demi-siècle d’amitié.

2- EN V’LA UNE DROLE D’AFFAIRE 1910- Yvette Guilbert crée une école à New York pour transmettre aux jeunes filles démunies son art du parlé chanté. Entre conte et fait divers, son nouveau répertoire porte la parole des femmes.

3- CHANSONS SANS GENE Blues et surréalisme – Dès 1926, Yvette commence à 61 ans une carrière cinématographique et prolonge par l’écrit, ses conférences et ses chansons, son combat en faveur de l’émancipation des femmes. »

Du 28 septembre au 22 octobre 2017

Jeudi 20h30 « Je ne sais quoi » – Épisode 1
Vendredi 20h30 « En vl’à une drôle d’affaire » – Épisode 2
Samedi 16h « L’intégrale » des 3 épisodes
Dimanche 16h « Chansons sans gêne » – Épisode 3

Chaque épisode dure 1h15

Une Ombre dans la nuit
EXPOSITION BRUNO LERAY – Peintures
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]