Halla San

Halla San

14 octobre 2015 | PAR le_theatre_de_la_renaissance

Chronique coréenne de Nicolas Bouvier chantée et jouée dans le cadre des années croisées France-Corée.
Depuis une quinzaine d’années, les Percussions Claviers de Lyon mènent régulièrement des échanges artistiques internationaux. Batèches, présenté la saison dernière, en était une belle démonstration. Cette fois, ce concert sera le fruit d’une collaboration avec un compositeur français, Arnaud Petit, un compositeur coréen, Uzong Choe, et une chanteuse de Pansori, autour de l’œuvre de Nicolas Bouvier.

Voyageur dans les années soixante du siècle dernier, il observe la Corée qu’il vient d’atteindre. Ecrivain au regard précis et empathique, érudit et amusé, il nous fait découvrir en des lignes à la fois subtiles et profondes un pays qu’il rencontre pour la première fois, mais dont il connaît l’histoire et ses drames coloniaux. Au cours de ce voyage il décide de faire l’ascension d’une montagne, le Halla San, et décrit alors les péripéties qui vont l’amener au terme de celle-ci.

Ce récit est la trame de ce projet librement inspiré du Pansori, art du récit chanté coréen, forme de théâtre musical traditionnel coréen. Arnaud Petit s’en empare pour composer la pièce principale du concert pour soprano et percussions. Des œuvres de Uzong Choe et Claude Debussy complètent le programme. Quant à Nicolas Bouvier, il s’invitera sous la forme d’une voix enregistrée.

Joue à Tom Waits
Le jeu de l’amour et du hasard
le_theatre_de_la_renaissance