Carrés Sons

Carrés Sons

14 octobre 2015 | PAR le_theatre_de_la_renaissance

Au milieu de carrés de couleur, deux musiciens fabriquent pour nos yeux et nos oreilles des histoires de sons : on embarque pour une ballade en ski avec une contrebasse (ou inversement), une escale en gare de Sibérie avec une scie musicale, une nuit étoilée au son d’une Kora de fortune…

Les musiciens soufflent, grattent, tapent, frottent ou caressent les objets et les instruments qu’ils manipulent. Des paysages énigmatiques se construisent, une fanfare numérique passe, des brosses à dent se mettent à danser, un jeu de doigts dessine des sons extravagants, bricolés avec une mandoline, des objets incongrus ou des contrôleurs de jeux vidéo.

Carrés Sons nous propose une forme sans paroles qui nous entraîne dans un univers sensoriel, une errance poétique où les musiques entrent en résonance avec des couleurs et des images sérigraphiées. Des instruments de lutherie sauvage (fabriqués avec des bouts de ficelle) s’accordent avec des instruments de lutheries civilisés ou numériques.

Une partition musicale et visuelle qui rythme un voyage sonore fait de contrastes entre grand et petit, caché et visible, devant et derrière, ombre et lumière, acoustique et amplifié, mécanique et numérique…

Malentendus
Joue à Tom Waits
le_theatre_de_la_renaissance