Auto Accusation (Selbstbezichtigung)

Auto Accusation (Selbstbezichtigung)

15 octobre 2015 | PAR Weidmann-Charlotte

CRÉATION LA LOGE 2015-2016

Texte de Peter Handke // Le texte original allemand est édité aux éditions Suhrkamp sous le titre : Publikumsbeschimpfung und andere Sprechstücke
Traduction : Félicité Chaton et Sarah Blum
Mise en scène : Félicité Chaton
Avec Xavier Legrand
Lumière et son : Marinette Buchy

« Les pièces parlées ne veulent pas constituer une révolution mais seulement rendre attentif. » Peter Handke

Auto accusation est la traversée d’une solitude en public. Auto-accusation est un miroir, une pensée à haute voix, une confession universelle et intemporelle. Seule la déflagration des mots structure la durée du face à face avec le public. Ces mots deviennent le bruit, la lumière, le monde. « Je » énonce ce qui l’a constitué, ce qui a fait de lui un animal social, décline tout ensemble son parcours, ses fautes, les violences qu’il a subies, celles qu’il a perpétrées, expose le Bien, le Mal, le langage. « Je » tente de se dire, en avançant dans la langue qui l’a forgé. « Je » se veut glacial, sans concession, universel. « Je » est prosaïque, contradictoire, singulier. Nous sourions avec lui de notre humanité.

Projet Georges
Gregory Buchert / Les six premiers jours il ne fit rien. Le septième, il se reposa.
Weidmann-Charlotte