Cinema

Amos Gitaï succède à Sophie Calle dans la friche du Palais de Tokyo

Amos Gitaï succède à Sophie Calle dans la friche du Palais de Tokyo

19 janvier 2011 | PAR Yaël Hirsch

A partir du 5 février, le réalisateur israélien investit les sous-sols en friche du Palais de Tokyo. L’installation s’appelle « Traces ». A voir avant le 17 avril

Déjà montrée à la manifestation culturelle evento à Bordeaux, « Traces’ est une installation visuelle et sonore qui confronte les premiers souvenirs d’Amos Gitaï à paris à l’âge de 17 ans et la question du régime de Vichy. mémoire individuelle, mémoire collective, Gitaï dit suivre les pas de l’écrivain Aharon Appelfeld pour un exodus bien à lui qui mène tout de même de la Shoah à la Palestine.
13 films d’Amos Gitaï seront également projetés dont le superbe « Berlin/Jérusalem », sur la poétesse Else-Lasker Schüler.

 

Liste des films :

1. Au nom du Duce (1994)
2. Plus tard / Later (2008)
3. Roses à crédit (2010)
4. La guerre des fils de lumière contre les fils des ténèbres (2009)
5. House (1980)
6. Berlin-Jérusalem (1989)
7. Golem, l’esprit de l’exil (1991)
8. Dans la vallée de la Wupper (1993)
9. Free Zone (2005)
10.Terre promise (2004)
11. Carmel (2009)
12. Brand New Day (1987)
13. This is the End / Auschwitz Collection (1992)

 

Image : Installation d’Amos Gitaï à la Base Sous Marine, lors d’evento en 2009, © F. Desmesure

Infos pratiques

Artémis Estimations
Art Brussels
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *