Arts

Mentor à la Tour des Templiers, Hyères : la Femme à l’honneur

Mentor à la Tour des Templiers, Hyères : la Femme à l’honneur

06 août 2018 | PAR Diane Royer

Jusqu’au 1er septembre 2018, la Tour des Templiers à Hyères, présente l’exposition « Mentor – La Femme ». À cette occasion, une cinquantaine de peintures et de sculptures de l’artiste investissent la Chapelle Saint-Blaise, construite au douzième siècle par l’Ordre du Temple et classée Monument historique.

Tout au long du parcours, les sculptures de matériaux et de techniques diverses dialoguent avec les peintures sur le sujet féminin.
La première partie de l’exposition se concentre sur la série de « La Femme à l’oiseau ». Douze des quinze peintures de cet ensemble sont, en effet, réunies sur la pierre des murs de l’édifice. Ces grandes huiles sur toile proposent des scènes à la fois cocasses et romantiques, sur fond de carnaval vénitien.
À l’étage, le sujet choisi, La Femme, révèle toute son importance et sa richesse dans l’œuvre de Mentor. Des nus et des portraits de femmes, Laurence, Danielle, Isabelle, … autant de personnalités de l’entourage du peintre, autant d’œuvres qui dévoilent sans doute un peu plus l’intimité de l’artiste. L’exposition présente, d’ailleurs, un cycle de vidéos qui documentent la vie et l’œuvre de Mentor. Parmi les sculptures, sont également présentes dans la seconde partie du parcours des sphinges, tantôt pensives, tantôt inquiètes ; elles sont le reflet d’une quête de l’inaccessible, des questionnements de l’artiste au travail… elles semblent détenir le mystère de sa création.

De nombreux portraits de Neige, épouse et muse du peintre, accompagnent le visiteur dans l’ascension du bel escalier de la Tour des Templiers, parmi eux la pièce maîtresse de l’exposition, Neige en Ménine (1969). Monumentale, elle est le pendant de l’autoportrait de l’artiste en Conquistador (1969). Ce diptyque pourrait certainement prétendre à faire la synthèse de l’œuvre de Mentor, témoignant de ses origines espagnoles, d’un sujet de prédilection – la figure humaine, particulièrement la femme – et de l’humour dramatique présent dans nombre de ses tableaux.

Artiste catalan installé en France pour fuir la dictature franquiste, Mentor Blasco (1919-2003) fait partie de l’École de Paris, son travail s’inscrit dans le courant artistique de la peinture figurative de la seconde moitié du vingtième siècle.
Il conçoit une peinture murale de 400 mètres carrés à la Courneuve, La Conquête du bonheur (1968) et réalise, pour le Palais Castiglione à Milan, la plus grande fresques d’Europe, Mercure et l’Abondance (1973). Mentor est également reconnu pour son engagement politique comme en témoigne Bombardement au Vietnam (1968), œuvre majeure présentée dernièrement au Musée Goya de Castres.
De nombreuses récompenses ont été décernées à Mentor dont le Prix du Dessin et le Prix de la Critique en 1953, le Grand Prix des Peintres Témoins de leur Temps en 1966, le Prix de l’Affiche d’art en 1990.
Aujourd’hui, l’exposition de Hyères met Mentor à l’honneur, faisant suite à d’autres manifestations « Mentor ou le Miroir du Temps » au Musée Goya ou encore « Le Bestiaire de Mentor » au Centre d’art Sébastien de Saint-Cyr-sur-Mer.

Récemment, un projet de construction du Musée Mentor dans la commune de Solliès-Toucas … À suivre de près !

Visuels :

Portrait costumé – Neige en Menine, 1969, huile sur bois, 115 x 87, 5 cm, Collection « Univers MENTOR » Solliès-Toucas, © Isabelle Rollin-Royer

Sphinge songeuse devant l’énigme, sans date, bronze, 16, 5 x 27 x 18 cm, Collection « Univers MENTOR » Solliès-Toucas, © Isabelle Rollin-Royer

Nu couché au divan jaune, 1959 [1979], huile sur toile, 81 x 100 cm, Collection « Univers MENTOR » Solliès-Toucas, © Isabelle Rollin-Royer

Junon provoquant Jupiter, sans date, bronze, 19 x 37 x 19 cm, Collection « Univers MENTOR » Solliès-Toucas, © Isabelle Rollin-Royer

Curiosité, « La Femme à l’oiseau », 1986, huile sur toile, 162 x 130 cm, Collection « Univers MENTOR » Solliès-Toucas, © Isabelle Rollin-Royer

L’agenda culturel de la semaine du 6 août
Mort de May Scaff, actrice d’exception et figure iconique de l’opposition syrienne
Diane Royer

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *