Expos
« Réenchanter le Monde » : la nouvelle exposition pleine d’espoir de la Cité de l’Architecture

« Réenchanter le Monde » : la nouvelle exposition pleine d’espoir de la Cité de l’Architecture

23 mai 2014 | PAR Maïlys Celeux-Lanval

Du 21 mai au 6 octobre 2014, la Cité de l’Architecture présente Réenchanter le monde, un bien joli titre pour une idée remarquable. Elle présente un ensemble de projets d’architectes (lauréats du Global Award for Sustainable Architecture) offrant de nouvelles démarches face à de nouveaux problèmes. Ils n’ont pas qu’un souci esthétique et conceptuel de l’architecture, car ils réfléchissent sur de nouvelles manières de construire en accord avec des contextes particuliers – souvent difficiles –, économiques, écologiques. Réutilisation des matériaux, synthèse entre méthodes ancestrales et techniques nouvelles… Vous découvrirez une architecture optimiste, intelligente, qui veut offrir un monde nouveau.

Le monde est actuellement en crise économique et écologique ; une question se pose quant au pouvoir de l’architecture face à la crise. Elle n’y peut rien ? Détrompez-vous répond la commissaire de l’exposition Marie-Hélène Contal, puisque « les protagonistes de Réenchanter le monde affirment, eux, qu’un architecte n’est contemporain que s’il affronte ces réalités, met en cause les programmes, les modes de production, de décision… que nous avons hérités de l’ordre industriel moderne. »

Dans une grande salle haute de plafond, l’exposition ressemble à un grand jeu. Des cubes accumulés recouverts de photos et de textes explicatifs, forment le rubicube d’une nouvelle architecture, en offrant tous les possibles. C’est comme si le public était invité à prendre les cubes, modifier leur disposition selon sa convenance : la scénographie est flexible, ludique, à l’image des projets qui y sont exposés. Un mot d’ordre donc, l’adaptation, au milieu, aux richesses, au climat, aux habitants, aux ressources…

On y trouve aussi des films, des tablettes, des maquettes, et les cabinets de curiosité de quelques architectes. Ces cabinets sont très amusants et touchants : dans une case transparente, l’architecte a placé ce qui l’a influencé, fait réfléchir… En somme, une sorte de mini-musée personnel. Ainsi, on y découvre des livres, des objets divers, des carnets de croquis. L’architecture revêt alors un visage humain tissé d’influences, réfléchi, qui dialogue avec des aspects esthétiques et anthropologiques.

Donc, plusieurs projets sont présentés, ayant tous en commun une réflexion sur l’optimisation de chaque aspect du contexte, pour former une architecture nouvelle, adaptée, économe et écologique. Allez vite les découvrir, on resort de l’exposition ému et plein d’espoir en l’avenir (tant qu’il est construit par des personnes qui se confrontent aux enjeux du XXIème siècle !).

Exposition Réenchanter le Monde, à la Cité de l’Architecture, jusqu’au 6 octobre 2014
1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre, Paris 16ème

Visuel : (c) affiche officielle de l’exposition

Infos pratiques

Festival du Houblon
Théâtre de Poche Montparnasse
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture