Expos

Le Théâtre de Kuniyoshi

Le Théâtre de Kuniyoshi

08 novembre 2015 | PAR David Rofé-Sarfati

Utagawa Kuniyoshi, né le 1er janvier 1797 est l’un des derniers grands maîtres japonais de l’estampe sur bois.

Une exposition lui est consacrée au Petit Palais. Une partie de cette exposition concerne ses affiches de théâtre. Le théâtre japonais qui n’a pas connu l’origine grecque tient une place particulière avec le théâtre nô et le kabuki. L’art de l’estampe et le kabuki, contemporains, vont converser ensemble durant tout le XIXe siècle.

Le kabuki est une source majeure d’inspiration de nos metteurs en scène occidentaux, on pense à Mnouchkine. Il était destiné à un large public à l’inverse du nô, plutôt aristocratique. Le répertoire était populaire et varié, appuyé par des chansons, et par une gestuelle et un maquillage codifiés qui allégorisent à la manière des masques grecs, les emplois et les sentiments. Des costumes transformistes et une scène équipée de plusieurs dispositifs par lesquelles les acteurs peuvent apparaître et disparaître et d’une passerelle qui s’avance au milieu du public sont autant de caractéristiques de l’art du kabuki. L’exposition nous fait découvrir cet univers.

Kuniyoshi a utilisé son talent à promouvoir les d’acteurs de théâtre Kabuki dans des portraits servant d’affiches promotionnelles. Le théâtre japonais est un théâtre de comédiens vedettes, de star system. En 1840, une réforme des Shoguns interdisant ces portraits, les estampes s’orienteront vers la satire.

C’est donc l’histoire du théâtre japonais du XIXe siècle que nous parcourons, enthousiasmés par la beauté des estampes de Kuniyoshi qui rendent compte d’une vitalité et d’une licence créatrice tout à fait étonnante. A elles seules, les deux divisions théâtre de l’exposition justifient la visite.

Kunioshy, le démon de l’estampe, Petit palais, du 1er octobre 2015 au 17 janvier 2016
Visuel : Petit Palais

Infos pratiques

Les Etoiles
Galerie Argentic
Christophe Dard
Diplômé d'un Master d'histoire contemporaine et d'une école de radio, Christophe est journaliste, passé notamment par Europe 1. Il travaille depuis 2013 pour Toute la Culture.Compte Instagram : https://www.instagram.com/christophe_dard/?hl=fr

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *