Expos
« L’Afrique des routes », une exposition dans le sillage des objets, des idées et des hommes au Musée du Quai Branly

« L’Afrique des routes », une exposition dans le sillage des objets, des idées et des hommes au Musée du Quai Branly

13 février 2017 | PAR Victoire Chabert

Du 31 janvier 2017 au 12 novembre 2017, se déroule l’exposition L’AFRIQUE DES ROUTES au musée du quai Branly – Jacques Chirac. Elle démonte les idées reçues sur l’Afrique et nous présente le panorama d’un continent au carrefour des mondes.

L’exposition L’Afrique des routes, est conçue comme une entreprise d’intelligibilité et de vérité quant à la réalité d’un continent, inscrit pleinement, anciennement, incontestablement dans l’histoire des hommes.

L’Afrique, un continent sans Histoire ? Si les a priori ont la vie dure, les faits, eux, sont indéniables, les Africains n’ont jamais vécu dans l’isolement. L’Afrique, est depuis l’origine, au cœur des réseaux d’échanges mondiaux. Les langues, les idées, les œuvres ou les religions ont circulé, forgeant le continent d’aujourd’hui, une Afrique multiple et diverse. Cette exposition éclaire d’un regard neuf la réalité de l’influence internationale de ce continent trop méconnu.

Les commissaires d’exposition Gaëlle Beaujen et Catherine Coquery-Vidrovith font remarquer qu’il y a un problème idéologique en Occident, qui donne l’idée que l’Afrique n’aurait pas d’histoire. Il faut noter que l’étude de l’Afrique est une discipline jeune, et que pour se réaliser, les sources sont un élément essentiel. Or, le continent africain, marqué par l’oralité, reste longtemps en manque de sources. Ou celles existantes sont problématiques à dater, et ont entretenues la présentation des sociétés africaines dans leur profondeur historique, alimentant les préjugés.

Longtemps ignorés, les échanges panafricains et extra-africains ont pourtant débuté il y a des millénaires, bien avant les indépendances, la colonisation et l’arrivée des premiers navires portugais au milieu du XVème siècle. En témoignent les quelques 300 sculptures, pièces d’orfèvrerie ou d’ivoire, peintures et autres objets présentés dans l’exposition L’Afrique des routes. Inédite par son ampleur et la diversité des champs qu’elle aborde, L’Afrique des routes entend montrer que l’histoire de l’Afrique s’inscrit dans le temps universel depuis la Préhistoire et que cette histoire a laissé de nombreuses traces.

Du cinquième millénaire avant notre ère à nos jours, l’exposition évoque ainsi les différents formes de routes : celles des villes, du commerce, des religions, des formes, de la colonisation et des objets.Les routes terrestres, fluviales et maritimes ont naturellement favorisé des déplacements migratoires et des alliances transformant les cultures, diffusant les idées, les savoirs mais aussi les arts. Des chars gravés de l’Oued Djerat du Sahara aux porcelaines chinoises de Madagascar, des cultes et rituels candomblé d’Amérique du sud aux œuvres contemporaines métissées du Nigérian Yinka Shonibare, c’est le portrait d’un continent au cœur de l’histoire globale qui est ici dressé. L’exposition met en lumière la circulation des cultures africaines au fil de l’histoire, à l’intérieur comme à l’extérieur du contient.

Il est possible de vivre en musique l’exposition, une sélection de morceaux est disponible en libre accès sur Deezer. Pour approfondir la visite, le musée du quai Branly – Jacques Chirac, propose des événements autour de l’exposition comme un colloque international, un Before le vendredi 3 mars ou des rendez-vous au salon de lecture Jacques Kerchache.

Visuels : CR musée du quai Branly

Infos pratiques

« Arkane. T.1 : La Désolation », un petit chef-d’oeuvre de la littérature fantastique !
Retour sur le palmarès des Victoires de la musique 2017
Victoire Chabert

One thought on “« L’Afrique des routes », une exposition dans le sillage des objets, des idées et des hommes au Musée du Quai Branly”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture