Expos
[Exposition] Secrets d’ivoire : L’art des Lega d’Afrique centrale

[Exposition] Secrets d’ivoire : L’art des Lega d’Afrique centrale

12 novembre 2013 | PAR Mélanie Taverny

C’est au Quai Branly que l’on vous attend pour l’exposition des arts du peuple africain Léga retraçant son incroyable créativité artistique. Autour de plus de 240 œuvres collectées dès 1960 par le collectionneur Jay T.Last, tout y est entre masques et objets pour pénétrer dans cet univers hors du commun jusqu’au 26 janvier 2014.

«Croissant-de-la-lune, ceux qui sont loin le regardent avec respect»…C’est ici que commence l’exposition de l’art du peuple Léga autour de proverbes anciens. Au milieu du XX ème siècle, la sculpture Léga était décrite comme «virtuose dans son rejet du réalisme» et «extrêmement expressive malgré ses lignes simples, presque classiques». Seulement, cet art est tout sauf simple. Remplie de proverbes et de pratiques, cette exposition nous emmène dans un tout autre univers, celui d’une culture de la République démocratique du Congo à part entière autour de symboles et de significations. Cette exposition nous donne accès à des croyances encore inconnues en exposant le chemin par lequel les hommes et les femmes Léga tentent d’atteindre une excellente morale, beauté et sagesse dans une société Bwami. Et comme le définit un proverbe «le Bwami est le pilier central qui soutient l’abri forestier, si l’on retire le pilier, l’abri s’écroule».

L’homme Léga, évolue tout au long dans sa vie dans un parcours initiatique autour de masques sculptés en bois, en ivoire et d’objets. La quantité de masques aux multiples symboliques frappe. Chacun d’entre eux correspond à un fait ou à la période d’une vie Léga. Imposante et poignante, la particularité des longs nez fins attire le regard sur un visage allongé tendant à un étirement des lignes. Les matériaux même ont une signification, l’ivoire est destinée aux seuls membres des Bwami appartenant aux deux grades les plus élevés: les Yananio et les Kindi. Ces deux grades qui évoquent le respect et l’autorité ont aussi droit à des couvres-chef indicateurs de statut. Allant du simple bonnet de fibres à la coiffe en peau de chèvre, dents et coquillages cauris, les grades s’illustrent par des matériaux bien spécifiques. Selon un proverbe Léga, le peuple «forge du sens à partir d’objets trouvés». Les objets témoignent de cette société et y jouent un rôle fondamental. Ils sont tour à tour, ou tous ensemble, symboles de réussite, gages de continuité, outils d’apprentissage et souvenirs de défunts. Un masque définit un statut, comme les masques cornus à deux têtes, qui eux incarnent en général une personne intelligente et rusée. Les objets qui ne sont pas sculptés mais trouvés ont une tout autre importance, une coquille de moule peut symboliser statut, richesse, et continuité, mais sa cavité évoque aussi une personne belle mais à l’esprit creux.

C’est dans un univers obscur soudoyé de faisceaux lumineux laissant entrevoir des masques d’ivoire à visages blancs que l’exposition nous emmène d’un objet à un autre et de proverbes en proverbes. La symbolique et la signification insoupçonnables des objets est au cœur de l’apprentissage des Léga mais aussi et surtout des visiteurs. L’art témoigne d’une culture et d’une société que l’on parcourt avec une soif de savoir au fil des échelons jusqu’à l’initiation ultime.

Visuel : © Exposition Secrets d’ivoire

Infos pratiques

Festival Petits et Grands
Espace B
Marie Boëda

One thought on “[Exposition] Secrets d’ivoire : L’art des Lega d’Afrique centrale”

Commentaire(s)

  • Bonjour Mélanie Taverny. Je viens vous demander l’utilisation gratuite de la votre photo des deux masques, dont une très ronde.
    Ce serait pour la brochure biannuelle LIEN, des retraités de l’Unesco qui est en blanc et noir, distribuée gratuitement, avec un tirage de 2000 exemplaires. Nous travaillons tous en bénévoles.
    Elle serait utilisé avec le copyrigh que vous m’indiquerez.
    Merci beaucoup.

    Ivette FABBRI MAINERO
    [email protected]
    06 60 28 07 29

    décembre 6, 2015 at 1 h 53 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *