Expos
[Expo] Du nô à Mata Hari : la richesse des arts du spectacle d’Asie se dévoile au Musée Guimet

[Expo] Du nô à Mata Hari : la richesse des arts du spectacle d’Asie se dévoile au Musée Guimet

21 avril 2015 | PAR Sandra Bernard

Après une série d’expositions monothématiques, le Musée des arts asiatiques Guimet consacre sa nouvelle exposition aux arts du spectacle en Asie. Intitulée du Nô à Mata Hari, ce sont ainsi les traditions de la danse, du théâtre, des marionnettes, etc. qui sont mises en avant, au travers d’œuvres provenant d’Inde, de Chine, de Thaïlande, d’Indonésie et du Japon. 

Au travers de sa nouvelle exposition, le musée Guimet propose aux visiteurs de déambuler parmi des arts nobles et populaires du spectacle asiatique. Entre masques, costumes, marionnettes et extraits vidéo, c’est toute la singularité et la richesse de ces arts pluriséculaires qui est mise en exergue dans une scénographie spectaculaire.
De leurs origines religieuses, les arts du spectacle asiatique ont su préserver leur sens du merveilleux, interprétés par des acteurs parés de costumes, masqués ou maquillés racontant des histoires où se côtoient dieux, démons, princesses et preux héros, et sont devenus des divertissements autonomes très prisés et variés.
Amateurs comme connaisseurs découvrent maintes facettes et détails des arts de la scène oscillants entre traditions et nouveaux médiums.
Suivant un parcours volontiers géographique, l’exposition propose une scénographie parlante mettant avantageusement en valeur les œuvres tant par la disposition que par la mise en lumière. L’on apprécie également les panneaux explicatifs ornés de silhouettes découpées.
La dernière partie de l’exposition, consacrée à Mata Hari, révèle de la fascination des européens dès le début du XXe siècle pour les spectacles asiatiques et leurs réinterprétations. L’évocation de l’intrigante Mata Hari est en outre particulièrement justifiée par sa célèbre représentation donnée en 1905 dans la rotonde de la bibliothèque du Musée Guimet. Certaines œuvres présentées dans cette salle ont été retrouvées dans les mentions d’époque.
Parallèlement à cette grande exposition, une plus petite est consacrée aux portraits d’acteurs japonais.
Comme à son habitude, le musée Guimet propose une riche programmation de spectacles, films et conférences autour du thème de l’exposition.


Exposition du Nö à Mata Hari : 2000 ans de… par SB-Paris

Visuels :

Hanuman, Théâtre Khon, Thaïlande, 1985, Papier mâché, miroirs, verre et métal, 29 x 26 x 30 cm, Lisbonne, Fondation Oriente, collection Kwok On – 7TH3, © João Silveira Ramos/Museu do Oriente/Lisboa/Portugal

Ensemble de marionnettes, Théâtre Wayang golek, Indonésie, XXe siècle, Bois peint et doré, coton imprimé, 54 x 19 cm, Paris, musée national des arts asiatiques – Guimet – Legs verbal Krishna Riboud – MA 12006, MA 12007 et MA 12008, (c) RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier

Vidéo de présentation de l’exposition

Photographies © Sandra BERNARD

Infos pratiques

La Gaîté Lyrique
Les Trois Baudets
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *