Expos

De Watteau à Fragonard : Les fêtes galantes s’exposent au Musée Jacquemart-André

De Watteau à Fragonard : Les fêtes galantes s’exposent au Musée Jacquemart-André

16 mars 2014 | PAR Sandra Bernard

Une nouvelle exposition sur Watteau et Fragonard, ainsi que les fêtes galantes, peu sembler déjà vue, cependant, le musée Jacquemart-André propose quelques surprises de taille sur ce sujet à voir jusqu’au 21 juillet 2014 …

[rating=3.5]

watteau fragonard-JA

Le terme de «fête galante» désigne un genre pictural qui éclot au début du XVIIIe siècle, pendant la Régence (1715-1723), autour de la figure emblématique et atypique d’Antoine Watteau (1684-1721). Dans des décors champêtres à la végétation luxuriante, Watteau met en scène le sentiment amoureux : danseurs, belles dames ou bergers s’adonnent à des divertissements ou à des confidences. Ce genre souple, issu des pastorales, évoque un temps agréable où la nature, la musique et le temps clément poussent à la détente. Ces lieux reculés, sans cadre social établi, incitent à la transgression et au libertinage.

Réunies par deux spécialistes : le docteur Christoph Martin Voghter et le docteur Mary Tavener Holmes, une soixantaine d’œuvres, réparties dans 8 salles, forment un parcours chronologique suivant la formation et l’évolution du genre de la « fête galante » jusqu’à ses derniers feux pendant presque un siècle. Les principales influences et nouveautés sont expliquées et replacées dans leur contexte historique. Quelques croquis et dessins sont également présents, témoignant de la qualité du trait  des artistes au delà de la séduction des couleurs vibrantes et transparentes.

De conception classique, voire un peu sèche, le principal intérêt de l’exposition est avant tout de découvrir des œuvres parfois monumentales conservées dans des musées étrangers ou dans des collections privées. Toutefois, la contemplation des fêtes galantes et de leurs dérivés est toujours un agréable moment, un voyage dans une époque et une nature idéalisées et polissonnes, bien loin de la grandiloquence du grand genre.

Parallèlement à l’érotisme grandissant des scènes, une attention est également portée à la représentation de la nature. Campagnes verdoyantes puis jardins existants, la nature prend une place de plus en plus importante, passant de décor à un rôle de véritable acteur, mettant en valeur de belles jeunes femmes fraiches comme la rosée.

Lorsque l’observation et la mode remplacent la fantaisie créatrice, ces œuvres légères deviennent une mine d’informations pour les historiens et les chercheurs, entre portraits de danseuses célèbres, mode des diners de chasse, exotisme, de même que sur l’aménagement des parcs et jardins…

Ainsi, si cette exposition n’est pas novatrice dans son sujet ou sa forme, il est intéressant et agréable de pouvoir apprécier des œuvres de cette qualité, si rarement montrées dans nos contrées.

Informations pratiques :

Watteau Fragonard : Les fêtes galantes, le temps de l’insouciance. Musée Jacquemart-André, 158 boulevard Haussmann 75008 Paris, Tél. : 01 45 62 11 59,du 14 mars 2014 au 21 juillet 2014.

Le Musée se situe à 400m de la place de l’Etoile, à 5 min des Champs-Elysées et des grands magasins. En métro : Lignes 9 et 13, stations Saint-Augustin, Miromesnil ou Saint-Philippe du Roule. En RER : Ligne A, station Charles de Gaulle-Étoile. En bus : Lignes 22, 43, 52, 54, 28, 80, 83, 84, 93,

Le Musée Jacquemart-André est ouvert tous les jours, y compris les jours fériés, de 10h à 18h. Nocturnes les lundis et samedis jusqu’à 20h30 en période d’exposition. Prix :  Plein tarif : 12 €, Tarif réduit : 10 €, Audioguide : exposition temporaire : 3 € / collections permanentes : gratuit  Offre famille : entrée gratuite pour le 2e enfant âgé de 7 à 17 ans (avec 2 adultes et 1 enfant payant).  Les enfants de 7 à 17 ans, les étudiants et les demandeurs d’emploi bénéficient du tarif réduit (sur présentation d’un justificatif). Les enfants de moins de 7 ans, les membres et personnel de l’Institut de France et les journalistes entrent gratuitement au Musée (sur présentation d’un justificatif). La carte d’invalidité permet un accès gratuit et coupe-file au Musée. L’accompagnateur bénéficie du tarif réduit.

Mini site de l’exposition

Visuel : affiche de l’exposition

Infos pratiques

YATF
Electric
Géraldine Bretault
Diplômée de l'École du Louvre en histoire de l'art et en muséologie, Géraldine Bretault est conférencière, traductrice et rédactrice dans le secteur culturel, collaboratrice régulière de l'ICOM, des Rencontres d'Arles, de la revue de design Etapes. Membre de l'Association des traducteurs littéraires de France et du Syndicat de la critique de théâtre, musique et danse, elle a rejoint l'aventure de Toute La Culture en 2011, autour des rubriques Danse, Expos et Littérature. Elle a par ailleurs séjourné à Milan (2000) et à New York (2001, 2009-2011), où elle officiait en tant que Docent au Museum of Arts and Design et au New Museum of Contemporary Art.

One thought on “De Watteau à Fragonard : Les fêtes galantes s’exposent au Musée Jacquemart-André”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *