Arts

Expérimenter l’infini avec Bill Viola au Grand Palais

Expérimenter l’infini avec Bill Viola au Grand Palais

04 mars 2014 | PAR Bérénice Clerc

Le Grand Palais offre du 5 mars au 21 juillet une superbe rétrospective vivante du travail puissant de Bill Viola.

Bill Viola est Le vidéaste immanquable, passionné et passionnant des 35 dernières années.

Le Grand Palais toujours en quête de modernité et fidèle à ses contemporains ouvre ses espaces aux vidéos et installations de Bill Viola pour une visite unique, rare et riche où le noir et la lumière donnent vie à l’art.

De la naissance à la mort il n’y a qu’un souffle, un entre deux où la vie prime.

Bill Viola questionne sans cesse le monde, l’existence, l’humanité avec ses caméras et les technologies. Toujours accompagné par sa femme Kira Perov, ils lisent le monde, l’animent, le transforment, le font naître à nos yeux.

Bill Viola vit et crée en pleine conscience, il croit en l’humain, en sa puissance fondatrice et créatrice du monde. Son œuvre élève le spectateur, le gorge de vie, le sauve de lui même par le film et la mise en abîme réaliste et profondément poétique.

La nature, ses éléments, les morts, leurs traces, les non nés à venir et les habitants du temps sont célébrés chacun à leur façon avec force et humour.

Chaque espace vidéo est un bouleversement, la technique nous est épargnée, dans le noir, le fil des œuvres de Bill Viola est à tisser. Voir les évolutions, sentir les recherches, brûler sous les flammes du réel, se noyer dans les abysses du rêve et faire de l’ensemble un moment unique à vivre au présent sans se presser, juste savourer les infimes variations, le mouvement poussé à son paroxysme, le drame de la vie à son apogée.

L’art intemporel, universel apparaît. L’être et le spirituel ne font plus qu’un, l’humanité en mouvement devient sensible presque palpable avec les yeux et les oreilles.

Une traversée de l’apparence ou le son est actif, la pensée en mouvement perpétuel.

Le corps est démonté, remonté, brûlé, noyé, ressuscité. Chaque pièce est un moment intense, en suspension.

Métaphysique, philosophie, ethnologie, art, travail de la matière, haute technologie, humour, vie et mort se mêlent pour permettre au visiteur de plonger sans crainte dans l’émotion pure.

Ce moment rare avec Bill Viola est à souhaiter à tous les vivants.

Infos pratiques

Manufacture des Abbesses
Théâtre de l’Atalante
Bérénice Clerc
Comédienne, cantatrice et auteure des « Recettes Beauté » (YB ÉDITIONS), spécialisée en art contemporain, chanson française et musique classique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *