Design
[Expo] Rainer Gross au musée Sainte-Croix de Poitiers : le Flux de l’Histoire

[Expo] Rainer Gross au musée Sainte-Croix de Poitiers : le Flux de l’Histoire

12 juin 2014 | PAR Sandra Bernard

Les musées de Poitiers, réunis dans une architecture de type brutaliste, accueillent Flux, une installation de l’artiste Rainer Gross, jusqu’au 5 octobre 2014. Cette création prend place dans le cadre d’Itinérance, programmation d’été de la Ville de Poitiers et de Grand Poitiers. Imaginée pour le quartier épiscopal, Flux est une architecture éphémère réalisée en fines lattes de peuplier teinté.

Rainer Gross est un sculpteur qui fait des apparitions remarquées sur la scène artistique contemporaine française depuis 2007, en intégrant ses grandes installations dans des lieux chargés d’histoire. On se souvient notamment de son oeuvre présentée en 2013, lors de l’année Le Notre, dans les jardins du musée de Saint-Germain-en-Laye, dans le cadre de la manifestation les nouvelles folies. Il expose cette fois-ci une longue installation composée de six faisceaux, nommée Flux. Elle débute du niveau le plus bas et ancien, dans la salle archéologie du musée Sainte-Croix, dans des fondations antiques mises à jour lors de fouilles, avant de remonter le cours de l’histoire jusqu’aux époques les plus récentes, en parcourant l’édifice puis de ressortir vers le baptistère Saint-Jean, datant du haut Moyen Âge, tout proche, bouclant ainsi la boucle temporelle. Sinueuse et légère, Flux est composée d’une multitude de planches de bois mesurant parfois jusqu’à 3 mètres de longueur pour à peine quelques centimètres d’épaisseur, suffisamment souples pour se prêter à toutes les envies créatives de Rainer Gross, tout en conservant une certaine solidité, capable de résister plusieurs mois en extérieur.

Les installations de Rainer Gross se caractérisent par l’utilisation de bois, matériaux naturels périssables, assemblés en de grandes structures tantôt chaotiques, tantôt sinueuses. Ces œuvres répondent à leur environnement et sont une matérialisation du temps qui passe et qui relie les époques, mais également de l’esprit du lieux. Arbres tortueux et structures complexes se répondent en un jeu de matériaux et de formes, un puits, une fenêtre et voici qu’apparaît une scénographie dans l’espace. Les structures sont réalisées de telle manière qu’une circulation est possible, modifiant ainsi notre perception de l’espace. Une des particularités des installations et des sculptures de Rainer Gross est qu’il réutilise une partie de son matériel, créant une continuité dans son travail créatif.

C’est particulièrement visible pour certaines sculptures et photographies rétrospectives présentées dans l’exposition qui occupe un grand espace du rez-de-chaussée du musée. Certaines sculptures en bronze reprennent la forme particulière de planches de bois ayant servies pour une installation. D’autres mêlent planches réutilisées et verre pour un résultat surprenant.

Ses autres sculptures mettent en avant un travail sur la répétition d’un motif, donnant naissance à une oeuvre tridimensionnelle.

Informations pratiques : Site du Baptistère Saint-Jean et Musée Sainte-Croix, Flux, Du 24 Mai 2014 au 05 Octobre 2014, Entrée libre. MUSEE SAINTE-CROIX, RUE JEAN JAURES, 86000 POITIERS Visuels : © Sandra BERNARD

Infos pratiques

Auber Jazz Day 5ème édition
MAC/VAL
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *