Politique culturelle

Aux Archives Nationales, des manuscrits sauvés en Irak

Aux Archives Nationales, des manuscrits sauvés en Irak

27 mai 2015 | PAR Milena Landre

Des manuscrits rares de Mossoul ont été sauvés des mains de Daesh. Ils sont exposés aux Archives Nationales à Paris jusqu’au 24 août 2015. 

Les Archives Nationales situées dans le quartier du Marais à Paris accueillent en ce moment l’exposition Mésopotamie, carrefour des cultures qui présente des reproductions de manuscrits issus de la bibliothèque des frères dominicains installés à Mossoul en Irak. À l’heure où l’État Islamique prend le contrôle de la cité antique de Palmyre en Syrie, c’est un réel miracle de pouvoir venir observer ces manuscrits sauvés des mains des djihadistes.

Cela n’aurait pas été possible sans l’aide du père dominicain irakien Najeeb Michael. Cet homme a fuit le territoire de Daesh en août 2014 lors des massacres de yézidis et de chrétiens avant de se réfugier en zone kurde. L’ordre dominicain, installé à Mossoul depuis 1750 a recueilli et préservé ces manuscrits rares des mains de la barbarie de Daesh. La préservation du patrimoine constitue un cheval de bataille pour cette communauté qui conserve depuis plus de deux siècles des archives et des textes en écriture cunéiforme, en araméen, en phénicien, en nabatéeen, en arabe et en hébreu. Après sa fuite au Kurdistan, Najeeb Michael a numérisé les 800 manuscrits orientaux afin qu’ils puissent être exposés à Paris.  Sept de ces 800 manuscrits fac-similés sont exposés en ce moment aux Archives Nationales.

Cette opération de sauvetage relève d’un grand courage de la part de l’ordre dominicain et donne un certain espoir face à l’État Islamique dont la dernière cible a été le patrimoine culturel.

Retrouvez les manuscrits au sein de l’exposition Mésopotamie, carrefour des cultures. Aux Archives Nationales – Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris. Du 20 mai au 24 août 2015. Plus d’informations ici.

Visuel : Affiche officielle de l’exposition Mésopotamie, carrefour des cultures

Infos pratiques

Regard Sud
Paul B
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *