Actu

[Live report] La Voix est Libre aux Bouffes du Nord: Vive la liberté de création!

[Live report] La Voix est Libre aux Bouffes du Nord: Vive la liberté de création!

29 mai 2013 | PAR Alice Dubois

La 10e édition du festival La voix est Libre a débuté hier soir dans le très beau théâtre des Bouffes du Nord à Paris. Ce festival pluridisciplinaire alliant musique, théâtre, cirque, danse et poésie lutte férocement contre l’uniformisation des esprits et des formes d’expression. Cette première soirée intitulée « Dissidances » a donné la parole au poète dissident et musicien chinois Liao Yiwu, au dramaturge Valère Novarina et à bien d’autres artistes célébrant joyeusement le « libre-étrange ». Un voyage jubilatoire et émouvant hors des cadres et qui revendique haut et fort les dialogues transculturels et la liberté de création.

 Liao Yiwu

L’asile poétique de Liao Yiwu

La soirée a commencé avec des textes de Liao Yiwu, des chants de liberté mis en musique avec des instruments traditionnels comme la flûte xiao ou encore les bols tibétains. L’auteur était accompagné de Frédérique Bruyas, comédienne et lectrice publique qui, en partenariat avec la maison de la poésie a lu ces poèmes « de prison ». Une lecture ponctuée de musique, d’humour et des autres « moyens de survie » appris par Liao Yiwy auprès de ses co-détenus dans les fameux « camp de rééducation » où il a été enfermé. Petite surprise de la soirée: le violoncelliste Marcus Hagemann, rencontré dans l’après-midi à la Maison de la poésie a été invité à improviser en direct…Un hommage émouvant au courage, à la résistance et à la création qui place la barre très haut !

 

Dissidances

« Le corps a ses raisons que la prison ignore »

On nous avait prévenu, La Voix est Libre défend : « Des soirées hors de tout cadre habituel de style et de durée, avec des canevas inédits laissant une part importante à la création in situ »… Nous n’avons pas été déçus et même heureusement surpris.

L’artiste danseuse Kaori Ito (danse et contorsions) accompagnée de deux « artivistes » berlinois , Chloé Lévy (chant lyrique) et Marcus Hagemann (violoncelle) nous a beaucoup ému avec son travail sur l’expression corporelle et le rapport entre le corps et l’âme. Un très beau moment de poésie.

SAMSUNG

Les belles surprises ne se sont pas arrêtées là. Le trio musical Forabandit, mené par les voix radicales d’un Occitan des plus recherchés (Sam Karpienia / Dupain) et d’un Turc alévi au soufisme patent (Ulas Özdemir), nous a offert un mini concert entre Orient et Occident insoumis, soutenu par la rythmique intrépide d’un Libanais exfiltré (Wassim Halal)…Des chants qui parlent d’amour, de liberté et de dissidence…Quoi de mieux?

Après un petit entracte, voilà la scène prise d’assaut par deux multirécidivistes traqués par la Police des Frontières Musicales et Capillaires : Médéric Collignon et Thomas de Pourquery. Dans un joyeux foutoir mais néanmoins poétique, les deux énergumènes ont conquis le public par leur humour, leur audace et leur numéro de clowns musiciens.

 

SAMSUNG

La Loi est « Vibre », les « je » sont fées !

La soirée s’est terminée en présence du dramaturge Valère Novarina et de l’accordéoniste Christian Paccoud pour un duo où les mots et la musique ont dialogué dans une grande ode à la libération de la langue et de la parole. Deux artistes à l’immense talent qui interrogent le monde et envisagent le verbe comme de la matière. Les entendre sur la scène des Bouffes du Nord a été , disons-le, comme « la cerise sur le gâteau » de ce premier volet.

La Voix est Libre continue avec deux soirées qui s’annoncent aussi délectables, ce soir et demain, toujours aux magnifiques Bouffes du Nord. Parmi les invités, Patrick Chamoiseau (Chant libre), Arthur H, l’équilibriste Vimala Pons ou encore la rappeuse Casey. Un festival à découvrir absolument pour tous ceux qui se sentent gênés aux entournures par les cadres établis et qui veulent fêter ensemble l’éclectisme, la liberté et la création artistique dans une grande et heureuse « collision fertile ».

 

Pour connaitre la programmation des deux prochaines soirées, les 29 et 30 mai et réservez vos places dare-dare, consultez le site du Festival en cliquant ici.

Infos pratiques

Odéon Théâtre de l’Europe
Les Gémeaux
theatre_bouffe_du_nord

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *