Actu
Décès de Sacheen Littlefeather, une amérindienne face à Hollywood

Décès de Sacheen Littlefeather, une amérindienne face à Hollywood

06 octobre 2022 | PAR Julie Viers

L’actrice Sacheen Littlefeather, connue surtout pour avoir été huée lorsqu’elle a refusé l’Oscar du meilleur acteur décerné à Marlon Brando pour son rôle dans Le Parrain, est décédée ce dimanche 2 octobre. 

 

Oscars 1973

C’est en 1973. C’est la première cérémonie des Oscars retransmise en direct à la télévision. Marlon Brando doit recevoir l’Oscar du meilleur acteur pour sa performance dans Le Parrain de Francis Ford Coppola. Il décide de refuser la statuette pour protester contre le traitement des Amérindiens dans l’industrie cinématographique. Pour cela il demande à Sacheen Littlefeather de monter sur scène. Celle-ci doit expliquer la raison pour laquelle la star américaine refuse l’Oscar. Il a boycotté la cérémonie pour protester contre l’image qu’Hollywood donne des Amérindiens et pour attirer le regard sur l’occupation de Wounded Knee, une réserve indienne. Elle est huée, sifflée. Lorsqu’elle quitte la scène John Wayne aurait même tenté de l’agresser physiquement. Suite à cette cérémonie elle aura toute sa vie des difficultés à trouver du travail à Hollywood. Ce n’est que le 15 août 2022, lors de l’inauguration du nouveau musée des Oscars à Los Angeles, que l’Académie lui a adressé des excuses publiques. 

 

 

Les Amérindiens et Hollywood

Sacheen Littlefeather est actrice. D’origine Apache et Yaqui, elle a milité toute sa vie pour la cause amérindienne. Elle a appartenu au premier syndicat des acteurs de cinéma créé en 1933, Screen Actors Guild. Sacheen Littlefeather est décédée ce dimanche 2 octobre à l’âge de 75 ans. Elle a dit : 

« Quand je serai partie, rappelez-vous toujours que chaque fois que vous défendrez votre vérité, vous garderez en vie ma voix et les voix de nos nations et de nos peuples. »

 

 

 

Visuel : ©UCLA Library Special Collections – Creatives Commons

Annie Ernaux reçoit le prix Nobel de littérature 
Décès de Douglas Kirkland, le photographe des stars 
Julie Viers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration