« Extra-fantômes » : SOS ondes de choc a la Gaîté Lyrique

7 avril 2016 Par Yaël | 0 commentaires

Petits et grands sont invités par le collectif « Studio Daily tous les jours » à interroger les forces occultes traditionnelles et numériques. Un parcours plein de frissons, mais jamais terrifiant et toujours esthétique, qui s’opère en sous-sol, en famille, et dans la joie de la découverte jusqu’ 31 juillet a la Gaîté lyrique.
Note de la rédaction :

Oscillant avec intelligence entre la curation d’œuvres d’arts, le parcours anthropologique sur nos croyances et un état des lieux sur ce qui nous permets a nous de devenir fantômes et insensibles et invisibles aux ondes, l’exposition extra-fantômes se déploie comme un parcours ludique, au sous-sol de la Gaité Lyrique. On reprend d’abord les codes de la maison hantée, avec un parcours dans le noir sublimée par des miroirs divers et varies : dans cette histoire de succubes, c’est votre reflet qui inquiète et c’est vous le héros fantomatique d’une quête d’une transcendance à la raison. Après avoir fait face à ce « faux fantôme », vous entrez dans travers une chambre rouge très élégante ou vous vous confrontez a l’univers de l’incertain Peut-on entrer en contact avec l’au-delà, par exemple, avec le Oui-Ja revu par l’artiste Mathieu Schmitt ? On renoue la avec le spiritisme du 19e siècle. L’étape d’après est lumineuse, pneumatique et enchanteresse avec l’installation Seventeen de Nils Volker. On entre ensuite dans le vif contemporain du sujet avec une salle de contrôle ou plusieurs expériences maligne vous permettent de vous confronter avec ces « vrais » fantômes que sont les ondes : wifi ou portrait data, le double de vos données n’est jamais loin. C’est pourquoi il faut vous-même vous transmuer en fantômes, en apprenant e devenir invisible et intracable. C’est ce que vous propose le bunker, dernière étape de l’exposition, ou la tente Faraday Canopy, certaines matières textiles, aussi bien que certaines illusions d’optique vous apprendront a vraiment disparaître des radars. Un parcours a la fois jouissif, pédagogique et esthétique dont on aurait tort de se priver. Extra-fantômes fait peur a propos et le pari intelligent du Studio Daily tous les jours » est gagne !

Ne manquez pas la boutique à l’étage de la Gaîté Lyrique ou plein de lignons objets fantômes sont a offrir, ainsi que la riche programmation de l’exposition pour les petits et les moins petits.
Visuels : YH


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: