Opéra de Rennes

Opéra de Rennes

01 novembre 2016 | PAR Elodie Martinez

L’Opéra de Rennes propose chaque saison une trentaine de soirées lyriques ouvertes sur quatre siècles de répertoire, de Monteverdi à la création contemporaine. Des concerts de musique dite « classique » et de musique du monde sont également proposés ainsi que des concerts de découverte accessibles à tous les « Révisez vos classiques ». L’Opéra de Rennes porte également son action culturelle hors les murs à travers l’organisation de tournées à rayonnement régional et de concerts dans les quartiers et communes environnantes.

Dessiné par le jeune architecte Charles Millardet et bâti par Pierre Louise, l’entrepreneur, ce théâtre est inauguré le 29 février 1836. L’ouverture du théâtre crée l’effervescence auprès des rennais mais le nouveau lieu est loin de faire l’unanimité de part sa forme arrondie et son parterre situé au 1er étage… Pour la petite histoire, les fameuses 44 marches pour accéder au parterre ont fait la une des journaux !

Dans la nuit du 20 au 21 février 1856, un feu de cheminée mal éteint dans le Foyer Public provoque un incendie qui ravage la salle du théâtre. Cet incendie relança les polémiques sur la forme circulaire adoptée par Charles Millardet.
Il fut question de démolir le théâtre pour le reconstruire Contour de la Motte selon un plan montrant un bâtiment simple avec une entrée principale à l’ouest et une façade à arcades fermées. Mais en 20 ans les Rennais avaient noué des relations affectives avec leur théâtre : « Tous ceux qui blâmaient le théâtre de son vivant, l’admirèrent après sa crémation ». Le Maire retira alors son projet mais plus par souci d’économie que par conviction et il fut décidé de rénover le théâtre selon les plans de Charles Millardet.

L’originalité du théâtre de Rennes est de s’intégrer dans un projet immobilier plus vaste, un véritable complexe comprenant des appartements (de chaque côté de la rotonde), une galerie faite de commerces (sous la salle de spectacle) et un café à l’extérieur du théâtre faisant le lien entre la place publique, la partie commerçante et culturelle.

Les Rennais ont toujours appelé le bâtiment de Charles Millardet « Le Théâtre », seule salle de spectacle jusqu’en 1968, année de création de la Maison de la Culture, aujourd’hui devenue Le T.N.B – Centre Européen Théâtrale et Chorégraphique. Jusqu’en 1993, le Théâtre de la Ville accueille le lyrique : opéras, opérettes, concerts symphoniques mais aussi théâtre de boulevard.

En 1993, lorsque Daniel Bizeray prend la direction du théâtre, le Théâtre de la Ville prend une orientation uniquement musicale et devient « l’Opéra de Rennes ». Depuis 2005, la direction est assurée par Alain Surrans.

Aujourd’hui, l’Opéra de Rennes propose chaque saison une vingtaine de soirées lyriques au public de la capitale bretonne. Une programmation très ouverte sur quatre siècles de répertoire, de Monteverdi à la création contemporaine. La programmation est complétée par de nombreux concerts et plusieurs soirées de danse, dans une même diversité de répertoires. Les concerts « Révisez vos classiques », qui proposent à un public peu familiarisé à l’art lyrique une découverte de l’opéra, sont eux aussi désormais présentés hors les murs aussi bien que sur la scène de l’Opéra. Ainsi, c’est bien au-delà de sa sphère naturelle de rayonnement, pourtant large, que l’Opéra de Rennes porte son action culturelle, associant de nombreux partenaires bretons et permettant des rencontres inédites entre artistes et publics.

Adresse: Place de mairie CS 63126

Code postal: 35031

Ville: Rennes Cedex

Téléphone: 02 23 62 28 28

Lien: Cliquer ici

Email du Lieu:

Musée des Plans-reliefs
La Scala de Milan
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.
Registration