Table-ronde autour des arts modestes

Table-ronde autour des arts modestes

13 mars 2017 | PAR lamaisonrouge

« Les arts modestes, ce concept souple et vagabond imaginé par Hervé Di Rosa, qui touche à l’art naïf, à l’art brut, aux arts populaires comme à l’art dit « d’aéroport » et à bien d’autres formes encore sans jamais s’y réduire, marque une étape importante de l’histoire de l’art moderne et contemporain Les arts modestes permettent l’extension du domaine de l’art à l’intérieur de notre propre culture. A la course en avant des avant-gardes occidentales, se subsitutent dans la chambre obscure de quelques esprits curieux, la révélation de formes artistiques que la modernité avait oubliées dans son négatif. » Catherine Millet

De 17h à 17h30 : La création du MIAM et les arts modestes. Par Hervé Di Rosa, artiste et Bernard Belluc, collectionneur et cofondateur du MIAM.

De 17h30 à 18h : Le MIAM, le populaire contre le populisme. Par Pierre-Jean Galdin, directeur de l’école des beaus-arts de Nantes métropole, membre de la mission de création du MIAM.

De 18h à 18h30 : A propos du cahier spécial Art Press et les arts modestes. Par Catherine Millet, critique, commissaire d’exposition, écrivain, directrice de la rédaction d’Art Press.

A 19h : Visite guidée de l’exposition « Plus jamais seul » par Juliette Kapla, chanteuse, comédienne et auteure.

De 19h30 à 20h : Dubuffet ethnologue et son rapport aux objets. Par Baptiste Brun, enseignant-chercheur en histoire de l’art contemporain à l’Université de Rennes 2.

De 20h à 20h30 : L’usage des arts modestes dans les pratiques contemporaines (en particulier dans les arts textiles). Par Julie Crenn, critique d’art et commissaire d’exposition indépendante.

De 20h30 à 21h : Discussion et échange avec le public.

Réservations par mail à [email protected]

Nouveau cirque du Vietnam
Projection du film « Sous le premier baobab »
lamaisonrouge

A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture