Rachid Ouramdane CCN2 – Grenoble « Franchir la nuit »

10 décembre 2018 | PAR Theatre National de Chaillot

DANS LE CADRE DE LA PROGRAMMATION « HORS LES MURS » DU THÉÂTRE DE LA VILLE

Chorégraphe sensible travaillant les thèmes de l’exil ou de la migration, Rachid Ouramdane convoque sur le plateau ses danseurs et une foule d’enfants. Franchir la nuit est aussi un message d’espoir, une danse du partage.

Depuis ses débuts, Rachid Ouramdane questionne les identités : la sienne et celle des autres. Il met sur le devant de la scène des individus à double culture, aborde le thème des réfugiés climatiques ou de l’exil, toujours avec un sens de l’espace aiguisé. Franchir la nuit reprend ce fil rouge, renvoyant à l’imaginaire de ceux qui ont connu un endroit et l’ont quitté. « Un exil intérieur », résume le créateur installé à Grenoble. Il réunit six danseurs et une foule d’enfants, choisis dans chacune des villes en fonction des représentations. Rachid Ouramdane est allé à leur rencontre pour les écouter, ces enfants migrants, et tenter de trouver un écho sur scène à leurs paroles. Un parterre d’eau agité de vagues pour décor, des chants comme une passerelle entre l’Afrique, l’Orient et l’Europe, et la danse pour dire ces vies en suspension. Franchir la nuit est dès lors une main tendue à l’autre, une oreille prêtée à l’inconnu. Une odyssée qui fait du théâtre le lieu de tous les possibles.

Patrice Thibaud « Welcome »
Mark Jenkins BRD SHT
Theatre National de Chaillot