La dévorée

La dévorée

19 août 2017 | PAR PDC

Cie Rasposo

Vieille compagne de route du Printemps, chapiteau à la silhouette familière sur toutes les places de la région, la
Compagnie Rasposo est de retour. Voilà plus d’un quart de siècle qu’elle bouscule les codes du cirque, le traditionnel, le nouveau. Plus de vingt cinq ans qu’elle met en scène des spectacles doux-amers –seize créations à ce jour- qui puisent dans la littérature, le cinéma, la musique, la peinture, le cirque bien sûr… Dans tout ce qui crée, émeut, éblouit en un mot. En vingt-cinq ans, le flambeau est passé de mère en fille. De Fanny à Marie Molliens. C’est elle désormais qui met en piste ces spectacles dont un critique disait qu’ils étaient « une fête de l’intelligence ». Dans La Dévorée, Marie Molliens revendique d’être LA femme de cirque : vulnérable, lointaine et si proche,
féminité exposée, attirante et inaccessible. Aussi ce spectacle tient-il à la fois de la tauromachie, du tango, de la chasse à courre. On y évoque Achille et l’impitoyable reine des Amazones Penthésilée. Et les performances au trapèze, au fil de fer, au cerceau, les portées acrobatiques, tout, sous une pluie de paillettes et de notes, prend une nouvelle résonance.

vendredi 2 juin / 21h, samedi 3 juin / 21h
dimanche 4 juin / 20h30, mardi 6 juin / 20h30
mercredi 7 juin / 20h30, vendredi 9 juin / 21h
samedi 10 juin / 21h, dimanche 11 juin / 21h
lundi 12 juin / 21h
durée : 1h15

Jack London Navigateur
Le jour du grand jour // Théâtre Dromesko
PDC
Ce festival accueille chaque année, au mois de juin, dans les domaines du théâtre et du spectacle vivant, de 20 à 25 spectacles. Montpellier, Hérault (34).