Chronométrie East West

Chronométrie East West

19 octobre 2015 | PAR Justine Ducat

Concerts organisés par l’association Un pavé dans le jazz
à 20h30

Chronométries

Raphaël Sibertin-Blanc – Klâsik kemençe
Stéphane Bissières – Piano, électronique, vidéo

Minimalisme américain, expression radicale au croisement des arts numériques et des musiques improvisées.

Cette pièce de 45mn s’inspire des compositeurs minimalistes américains et s’intéresse au « codage » comme forme d’écriture alternative pour la musique instrumentale. A travers la pièce, les musiciens travaillent sur une inversion du rapport homme / machine, où la machine est pensée pour être autonome, organique et créatrice d’imprévu.

Le duo a défini pour cela des règles et procédures qui servent de cadre à une improvisation très mélodique. Cette forme d’écriture permet un développement programmé dans les grands mécanismes tout en laissant de larges possibilités d’expression, un peu à la manière de l’ADN d’un organisme vivant.

Le Klâsik kemençe est un petit instrument à cordes frottées d’Asie mineure, utilisé dans la musique classique ottomane et la musique traditionnelle grecque. Il se mêle au piano dans une approche répétitive du jeu instrumental, presque incantatoire, modifiant la perception du temps et de la mélodie.

Le dispositif électronique sonore est un système « génératif », c’est à dire autonome dans sa construction et son discours musical.

Ce processus génère une grande quantité de données en temps réels qui, lorsqu’on les rend visibles, incarnent la machine dans ses moindres variations et évolutions. Pour cela, un synthétiseur vidéo est connecté afin de visualiser ces données. Ainsi, la fonction et l’état d’un paramètre donné conditionnent sa forme visuelle.

Plus globalement, les deux artistes recherchent ici une expression radicale au croisement des arts numériques et des musiques improvisées, tout en restant accessible grâce à une force mélodique et une scénographie immersive.

East West

Sylvain Kassap – clarinettes & chalumeau
Didier Petit – violoncelle & voix
Xu Fengia – guzheng, sanxian & voix

Humeurs chaudes et explosives entre tradition et modernité, à la mode chinoise d’aujourd’hui.

Faisant suite à ses nombreux passages en Chine depuis 2005, Didier Petit crée le « East-West » en 2009 dans le cadre du Festival « French May » à Hong-Kong.

Depuis 2010, Le East-West a pris pour pour centre le Guzheng (une cithare chinoise à 21 cordes jouée à plat, grande soeur du Koto japonais), instrument dont Xu Fengxia a la maitrise incontestable, sachant en tirer une multitude de richesses sonores avec une dextérité et une énergie communicative. Les clarinettes de Sylvain Kassap ainsi que le violoncelle de Didier Petit servent d’écrin en organisant l’éclosion d’humeurs chaudes et explosives, parfois ludiques et enfantines, oscillant entre tradition et modernité, telle la Chine d’aujourd’hui.

Disney sur Glace – Les Mondes Féeriques à Montpellier
Hay Fever [Rhume des foins]
Justine Ducat