Bacchantes – Prélude pour une purge

Bacchantes – Prélude pour une purge

07 décembre 2017 | PAR Conort-Laetitia

La chorégraphe Marlene Monteiro Freitas s’inspire des bacchanales antiques en hommage à Dionysos et signe une pièce où la force de la tragédie s’exprime par le corps.

Venue du Cap Vert, Marlene Monteiro Freitas aborde la chorégraphie comme un art de l’énergie, proche du théâtre physique. Avec elle, l’exubérance du corps est poussée à l’extrême jusqu’au bizarre, voire jusqu’à l’étrangeté totale. Après s’être inspirée de l’imaginaire du carnaval, puis des peintures de Jérôme Bosch, elle propose une lecture personnelle des Bacchantes, écrites par Euripide au Ve siècle avant notre ère : Dionysos, dieu de l’ivresse et du théâtre, vient punir ceux qui ne reconnaissent pas sa nature divine. L’artiste entremêle cette œuvre déroutante et les danses sacrées de l’Antiquité, et convoque autour d’elle douze interprètes, acteurs, danseurs et musiciens. L’orchestre accompagne un ballet étrange. Des êtres fantastiques, des figures hybrides mi-humaines mi-animales se transforment comme dans un rêve, et nous transportent d’une hallucination à l’autre. Les contrastes, le rythme et le mystère, plus que l’histoire, expriment l’étrangeté humaine et l’intensité de la tragédie.

Avec le festival d’Automne à Paris.

avec Andreas Merk, Betty Tchomanga, Cookie, Cláudio Silva, Flora Détraz, Gonçalo Marques, Guillaume Gardey de Soos, Johannes Krieger, Lander Patrick, Marlene Monteiro Freitas, Miguel Filipe, Tomás Moital, Yaw Tembe

Rétrospective du cinéma de Stéphane Breton De la vie sauvage à la vie rêvée
Ma ligne droite
Conort-Laetitia

A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture