Arrête, je vois la parole qui circule dans tes yeux

Arrête, je vois la parole qui circule dans tes yeux

03 février 2016 | PAR Weidmann-Charlotte

Capucine mesure 1m80. Théodora mesure 1m60.
Capucine parle tout le temps. Théodora ne parle pas.
Pour l’une, se taire c’est faire face au vide, elle ne cesse de parler. Pour l’autre, prendre la parole c’est se jeter dans le vide, elle écoute et se tait.
À quoi tient-il que l’on parle peu ou prou ? La parole, fil tendu entre soi et l’autre ? Mais quand les mots manquent ?
Que se passe-t-il quand une jeune femme qui déborde de mots (de maux ?) rencontre une jeune femme empêtrée dans ses mots (ses maux ?) ?
Monologues, dialogues, tableaux, danses, jeux explorent le rapport intime de l’individu à la parole.

CABARET TAM TAM spectacle musical @ Cabaret Sauvage
Premier Regard « L’enfant phare » – Les dupont/d / danse
Weidmann-Charlotte