Voyage

Randonnée gourmande dans les vignes à Rasteau

Randonnée gourmande dans les vignes à Rasteau

03 juin 2019 | PAR Sabina Rotbart

Par les vignes et par les bois, 2500 marcheurs, joyeux gourmets de tous âges, vont crapahuter dimanche 9 juin, avec le Ventoux et les Dentelles pour témoins. L’Escapade des gourmets est un rendez-vous irrésistible dans ce vignoble réputé des Côtes du Rhône Sud.

C’est exactement le contraire d’un chemin de croix. Cette randonnée de presque six kilomètres dans ce vignoble du Nord Vaucluse est plutôt une marche des délices. Car durant cette escapade accessible à tous (sauf aux poussettes ! et avec des chaussures adéquates), chaque kilomètre est ponctué par une étape gourmette. Vous dégustez chemin faisant tous les vins de ce coteau généreux qui produit un rouge sec en AOC, à la fois riche et fin, et des vins doux naturels connus depuis toujours.

La marche de faible dénivelé (200 m au plus) mène jusqu’au panorama sublime avec une vue à 360°. Les fameuses Dentelles sont d’un côté, le Mont Ventoux, Châteauneuf-du-Pape, Gigondas et même les pré-Alpes… On est là dans les Côtes du rhône méridionales au climat méditerranéen tempéré, car les coteaux modèrent la violence du mistral. Ici, l’AOC doit mettre en avant le grenache (le grenache noir est roi ici, aux arômes de fruits murs et d’épices), le Mourvèdre (sous-bois et fruits confits) et la Syrah (fruits noirs et épices) intervenant pour équilibrer et accroitre la complexité. Un vin qui vieillit bien, s’épanouit dix ans sans faillir.

Six étapes, six dégustations

Chaque kilomètre amène ses découvertes gustatives. Au premier, c’est déjà l’apéritif et les amuse-bouche avec les Côtes du Rhône blanc. A la deuxième station, les vins doux naturels s’associent au foie gras, juste le temps de reprendre des forces pour grimper un peu dans le coteau caillouteux. Au troisième kilomètre, vous découvrez simultanément les crespins, ces gâteaux d’omelettes aux herbes et les Côtes du Rhône rosés, au quatrième, un suprême de volaille accompagne les Rasteau rouges (15 vignerons et la production de la cave coopérative à goûter). Là, vous prendrez votre temps pour poursuivre (en modérant bien sûr votre consommation), pour arriver frais et gaillard au kilomètre cinq, celui des fromages fameux de l’endroit, Picodon et tomme de chèvre. Avec encore une belle brochette de vignerons ! Et puis, l’apothéose de douceur à la fin du parcours, avec des vins doux naturels grenat, accompagnant fraisier et mousse au chocolat… tout cela sur la place du village !

Bachique mais sportif

A l’énoncé de ce parcours bachique mais sportif, on comprend pourquoi les inscriptions pour cette randonnée pleine de douceur sont closes malgré les 2500 places prévues. Ne soyez pas tristes, pour assister à l’Escapade des gourmets 2020 (c’est toujours le deuxième dimanche de juin), il faudra vous connecter le 1er février prochain à partir de minuit ! Sans trainer, car toutes les places sont vendues dans les 24 heures !

De la musique, celle de penas taurines, ponctue l’avancée de la troupe joyeuse des marcheurs. D’ailleurs « on peut se poser en chemin » rassure Didier Charavin le bien-nommé, vigneron et président de l’association Terres de lumière qui orchestre la manifestation.

En attendant, en allant au Festival d’Avignon, vous pouvez faire un crochet par Rasteau, à trois-quarts d’heure au nord est, rendre visite à la cave coopérative qui réunit 57 producteurs et 20 vignerons indépendants de l’endroit. Pour faire des provisions pour l’hiver de ce vin de garde, qui se vend autour de 10 euros pour le rouge, et moitié moins pour le vin doux naturel. Vous y goûterez peut-être l’Ico(o)n, vedette de la cave coopérative (39 euros), la cuvée Prestige du Domaine de la Soumade (18 euros), la Bastide du Domaine Brusset (14 euros), les Parpaïouns du domaine de Didier Charavin (11,40 euros). Des valeurs sûres, à retrouver ici. 

Sabina Rotbart
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

« Mes Afriques » par Paule Constant : Un Quarto essentiel
Everyone Stares, The Police Inside Out :  Le groupe Police vu de l’intérieur !
Sabina Rotbart
journaliste en tourisme culturel, gastronomie et oenotourisme. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *