Tendances
Une Fashion Week lilloise avec les 48H Maisons de Mode

Une Fashion Week lilloise avec les 48H Maisons de Mode

24 septembre 2011 | PAR Laurene Saby

Hier soir avait lieu à la Gare Saint-Sauveur de Lille le lancement des 48H Maisons de Mode. Au programme, une soirée 100% fashion avec un défilé de mode digne d’une semaine de la mode parisienne avec la présentation des collections Automne/Hiver des créateurs de Maisons de Mode. Retour sur un évènement fort en « trenditude ».

20H30 les lumières s’éteignent enfin et le silence se fait, laissant baigné de lumière un Catwalk digne des plus grands défilés. En front row, des pros de la mode mais aussi Martine Aubry et des bloggeuses célèbres. Les 1500 places sont occupées par un public médusé et attentif. Le show démarre et ne laisse personne indifférent durant l’heure pendant laquelle les créateurs de Maisons de Mode vont faire découvrir leur talent.

Ambiance et style se succèdent à un rythme effréné et délicieusement grisant. Chaque collection démontre un travail recherché et soigné de la part du créateur. Les coupes sont travaillées, le style est plein de fraîcheur. Nos coups de cœur vont directement à « Ysterike» pour ses créations tombant parfaitement et à l’allure tellement d’actualité de ses vestes et à« House of Vice » pour sa collection d’inspiration militaire pour hommes et femmes.

 

Les accessoires, notamment les souliers et les sacs à main sont mis en valeur avec maitrise et les bijoux sont joliment voyants. Enfin « Orlane Herbin » et ses robes de mariées nous enchantent. On reste évidemment sur notre faim lorsque les créateurs viennent se faire acclamés au son de Yuksek, tout sourire. Le travail, l’inspiration, la création tout est là. Du beau spectacle, du grand spectacle.

Et pour prolonger cette soirée, tout le weekend à la Gare Saint-Sauveur : un bar à Tatoo éphémère, un bar à relooking, une boutique pour shopper les pièces des créateurs. Le samedi soir, une soirée DJ&VJ set intitulée « Les petites femmes de Pigalle » avec pour thème la mode, le champagne et les paillettes. Et le dimanche ne manquez surtout pas la célèbre Glam Run, la course en talons aiguilles.

Pour plus d’infos cliquez ici

(c) visuel : Elsa Spiers

Soirée There is always a love story et Hurlements en faveur du massacre au Brady
L’Apollonide – Souvenirs de la maison close
Laurene Saby

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *