Tendances

Soirée de Yoga sur le Tarmac de Charles de Gaulle [Live-Report]

Soirée de Yoga sur le Tarmac de Charles de Gaulle [Live-Report]

11 juillet 2018 | PAR Yaël Hirsch

Ce mardi 10 juillet, Paris Aéroport, Le Tigre Yoga, Lululemon, Yogi Tea et les jus paf ont emmené environ 300 yogis jusqu’à à une piste de l’aéroport Charles de Gaulle … Un décollage immédiat intitulé #parisvousaime que nous avons vécue lors d’une soirée bleue de victoire.

Ambiance énergique lorsque les participants de cette soirée un peu surprise, passionnément yoga et carrément exceptionnelle se retrouvent place de la Concorde pour prendre les bus qui nous mènent à Charles De Gaulle. Il est 19:00 et demie-finale Belgique / France commence une heure. Un impromptu qui nous déconcentre un peu des explications passionnées de Elodie Garont sur Jupiter et cette nuit de pratique corporelle et spirituelle qu’on nous propose de vivre. Qu’importe! Drapeaux tricolores au jours et brassière préparée, les filles du bus quatre assistent au premier but en sirotant un jus presse à froid paf au gingembre et au citron !

Une fois sur place, le comité d’accueil es impressionnant entre la sécurité, les agents en orange, les animateurs en blanc et les équipes de photos avec appareils et drones. Sous un ciel déjà et longuement rougeoyant et dans un périmètre balisé où lin voit déjà les autres avions décoller, nous commençons avec un thé chaud ou froid de chez Yogi Tea. Lorsque l’on s’avance vers le tarmac où la pratique aura lieu, Lululemon nous offre un tapis sublime et de quoi le porter et l’émerveillement grandit : dans le bruit des décollages et avec le froid qui monte poser son tapis sur un espace délimité parmi 300 est une expérience assez exceptionnelle. Certaines influenceuses se prennent déjà en photo devant le ciel enflammé tandis que d’autres poursuivent le match au plus loin, depuis leur iPhone. Sur l’estrade, toutes de blanc vêtues, Catherine Saurat et Elodie Garamond du Tigre Yoga Club commencent le cour: au sol d’abord avec des respirations abdominales et des torsions hypnotiques du corps. Debout ensuite avec des salutations au soleil qui se couche. La pratique est commune, lente, presque reptilienne et tout s’emballe quand l’on annonce la victoire de la France ! Les yogis sautillent dans le froid et l’espace immense du Tarmac. Il est temps de célébrer ! Le mix electro-cosmique de Yotam Agam, le DJ Yogi (qui avait animé le Second Square Summertime de la Saison France-Israel au Carreau du Temple le week-end dernier)  tombent a point et pour nous réchauffer et pour exprimer notre joie tribale et nationale. Ça danse, ca veille, ça fait encore la figure de l’arbre pour prendre de photos devant le ciel immense qui lui aussi se met à porter les couleurs des bleus.

Et puis la fin (faim?) l’emporte. Retour aux tentes à lire du bus ou thé chaud et wraps végétariens nous attendent. L’on remporte son beau tapis et l’on plane encore un peu quand, arrivé dans Paris, l’on entre de plain pied dans la liasse du Pays. Ça crie ça cogne ça fait tanguer le bus. Pas très zen mais tellement dionysiaque qu’on a pris de l’énergie pour la semaine. Merci pour cette expérience #parisvousaime encore transcendée par la victoire ….

visuels : YH

Avignon : la vision sombre de Las Vegas par Cindy Van Acker à la Collection Lambert aux Hivernales
Au Festival d’Avignon, « Iphigénie » sous vents défavorables
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *