Tendances

SCHO, l’envie d’ailleurs

SCHO, l’envie d’ailleurs

22 mars 2013 | PAR Mariska Konkoly

Sarah Cho mélange les codes et les matières aux inspirations multiples nées de ses voyages. Elle insuffle à l’accessoire une vision ultra contemporaine, géométrisant les matières et les pierres en inventant toujours plus. Une histoire qui se raconte au fil de ses créations d’avant-garde à porter comme des objets d’arts ou en parure animale. Focus sur cette créatrice coréenne qui dessine dans l’espace un bijou nommé lumière.

SCHO, c’est l ‘histoire d’une créatrice coréenne qui fait ses premières œuvres sous l’œil avisé de Lanvin et de Balenciaga. Après des études aux États-Unis et un parcours sans embuches à l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, c’est au travers d’inspirations diverses à messages uniques que Sarah Cho dessine des bijoux autour de collections particulières.

Pour cette saison estivale, la créatrice est allée plonger dans l’essence médiévale en détournant des pièces comme magiques marquées par des nuances d’opales. Une collection nommée Via Liberty, en hommage aux combattants de la liberté qui l’ont influencé pour dessiner des bijoux cosmiques, comme des talismans à valeur symbolique. Pour aller plus loin, Sarah Cho a détourné des pièces aux murmures exotiques, s’inspirant des coiffes traditionnelles indiennes qui ont poussé son imagination en jouant des matériaux contrastés entre rigidité et lumière. La créatrice s’est prêtée à utiliser des pierres semi-précieuses, de la corde, des perles géantes et des perles de verre pour mélanger les codes. Des bijoux incandescents pour une collection teintée d’éphémère comme irréelle.

Retrouvez l’univers de SCHO sur www.schostudio.com .


Rock the Pistes 2013-J 2 : Cali en véritable bête de scène !
Harold Cobert détaille les nuances d’une filiation rock’n’roll
Mariska Konkoly

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *