Tendances
Salon Créations et Savoir-Faire 2016 : un vingtième anniversaire en douceur

Salon Créations et Savoir-Faire 2016 : un vingtième anniversaire en douceur

18 novembre 2016 | PAR Sandra Bernard

Comme chaque fin d’année, le Salon Créations et Savoir-Faire Marie Claire a accueilli une foule de passionné(e)s de loisirs créatifs, d’artisanat, de décoration d’intérieur et de cuisine. De la cuisine à la broderie en passant par la décoration d’intérieur, c’est tout un univers coloré et inventif qui s’est ouvert pendant quelques jours à la porte de Versailles.

_1150998

Il y a quelques années encore, tricot, broderie et cuisine étaient passés de mode à l’heure du tout consommable. Mais voilà, avec la mode grandissante du do it yourself (DIY) littéralement « fait soit même » ces disciplines créatives et manuelles reviennent en force. Ainsi, avec la variété des outils et des ouvrages proposés, chacun peut trouver une activité à son goût et stimulante. L’on peut ainsi retrouver la joie et la fierté enfantine en proclamant « c’est moi qui l’ai fait » avec la valeur ajoutée de la pièce unique!

_1150975

Fait d’importance, cette année, le salon fêtait ses 20 ans avec un décor grandiose réalisé par les stands partenaires pour l’occasion. Afin de mieux accueillir les visiteurs, le salon est réparti en zones thématiques comprenant d’une part les stands marchands et de l’autre, des pôles d’activités (sur inscriptions).

_1150987

Dès l’entrée du salon l’on trouve la section cuisine avec des exposants venant d’Europe et même des États Unis d’Amérique. Les plus audacieux et inspirés des cuisiniers peuvent ici trouver toutes sortes d’accessoires et d’ustensiles pour des préparations culinaires dignes des plus grands, mais aussi de quoi se simplifier la cuisine au quotidien.

_1150989

Suivent les stands des arts de l’aiguille (couture, broderie, tricot, patrons et nécessaires de couture) avec cette année encore des kits, des conseils et des accessoires difficilement dénichables. Viennent ensuite les stands de loisirs créatifs et de décoration d’intérieur. La dernière travée est occupée par le « village de Noël » et des zones des snacking.

_1150976

Ici, le DIY est roi et le salon s’avère motivant et riche en idées pour les créateurs de tous âges. Il y en a pour tous les envies et les budgets avec des petits kits ou encore des machines à coudre dernier cri. Seul petit regret, les livres n’étaient pas vraiment mis en valeur mais l’on se console avec les zones d’inspiration.

_1150993

Pour conclure, le salon est, malgré quelques petits manques, une jolie introduction aux fêtes de fin d’année. En effet, quoi de plus sympathique que de préparer soi même les cadeaux, décorations et repas pour des moments uniques.

Visuels : ©Sandra BERNARD

Infos pratiques

A Berlin, Anja Harteros est une Tosca intense et vraie
Gagnez 5×2 places pour l’exposition « Tous à la plage » à la cité de l’architecture
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *