Tendances
ROLAND GARROS 2017 : Un après-midi sur le Chatrier

ROLAND GARROS 2017 : Un après-midi sur le Chatrier

09 juin 2017 | PAR Amelie Eleouet

 

 

Toute la Culture était à Roland Garros hier pour assister à la première demi-finale femmes sur le court Philippe Chatrier. Soleil de plomb, bonne ambiance et allées bondées où nous avons même croisé l’acteur Hugh Grant, venu lui aussi assister au match. Une demi-finale très disputée entre la Suissesse Timea Bacsinszky (31ème mondiale) et la Lettone Jelena Ostapenko (47ème ) ,  qui fêtait ses 20 ans hier.

14h : Arrivée au stade où un important dispositif de sécurité a été mis en place. Le match commençant à 15h, nous en profitons pour déambuler dans les allées et sonder l’humeur de la foule. Les infrastructures du stade sont d’année en année de plus en plus imposantes, et ce n’est qu’un début. Le chantier de modernisation est en cours, notamment dans la perspective des Jeux Olympiques 2024 pour lesquels Paris est en compétition. Le comité International Olympique est d’ailleurs venu en repérages mi-mai, accueilli et guidé par Guy Forget, désormais directeur du Tournoi de Roland Garros.  

Le Tounoi est aussi une vitrine internationale pour les divers sponsors  qui s’affichent sur les courts (sponsors officiels) mais également dans les allées (fournisseurs officiels).

Nous prenons ensuite la direction de la Place des Mousquetaires où les aficionados peuvent buller dans les transats ou sur les matelas aux couleurs du stade devant l’un des écrans géants retransmettant les matchs. Le temps est radieux, le thermomètre affiche 26 degrés et il devient difficile de faire l’impasse sur une boisson fraîche ou une glace Häagen-Dazs pour étancher la soif. Mais il est temps de rejoindre le fameux Central, désormais court Philippe Chatrier, pour le début du match.

15h : La ferveur tennistique est palpable et le public est au rendez-vous pour cette première demi-finale femme.

Le match s’avère à la hauteur des attentes du public : long et très disputé. Si le premier set est remporté 7-6 par Ostapenko (Let), Bacsinszky (Sui) remporte le second 6-3 pour finalement s’incliner dans le troisième set 3-6. Sa deuxième défaite aux portes de la finale de Roland Garros face à Ostapenko qui ne fait pas partie des têtes de série mais jouait pour la première fois une demi-finale de Grand Chelem. Un exploit puisque aucune joueuse non tête de série n’avait atteint une finale de Simple Dames depuis 1983.

Un beau jour pour la Lettone qui fêtait donc son anniversaire que le public de Roland Garros n’a pas manqué de lui souhaiter, entonnant un « Happy Birthday to you Jelena » à la fin du match.

Elle affrontera demain en finale la Roumaine Simona Halep, 4ème au classement mondial.

Visuels : AE

 

[Live-Report] Lancement de la 4e édition du Festival du Film de Fesses au Badaboum
La Comédie Française a annoncé sa prochaine saison
Amelie Eleouet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *